Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 avril 2017 - 09:13

On se sucre le bec avec la relève agricole de Lanaudière!

Par Salle des nouvelles

La Relève agricole de Lanaudière (RAL) s’est réunie samedi dernier pour fêter la 3e édition de la journée provinciale de la relève. Près d’une cinquantaine de jeunes entre 16 et 39 ans, tous passionnés par l’agriculture, se sont retrouvés à la cabane à sucre La rose au bois à SaintJacques pour se sucrer le bec! 
 
« C’est vraiment un succès pour nous cette année, ça fait plaisir de voir que la relève répond présente à l’événement. Venir ici nous permet en plus d’encourager une relève de chez nous. C’est important de se retrouver entre jeunes agriculteurs, ça nous permet de sortir de nos fermes, d’échanger et de réseauter!», souligne Pier-Luc Hervieux, président de la RAL. 
 
Cette activité de réseautage avait comme invités MM. Jean-Luc Petit et Vincent Houle, directeurs de compte agricole, représentants de Desjardins Entreprises Lanaudière. La RAL remercie Desjardins Entreprises, partenaire officiel de la journée provinciale de la relève. Soulignons également la contribution du concessionnaire Ford Réjean Laporte (St-Norbert), de même que celle du Caucus lanaudois des députés du Parti Québécois, partenaire annuel majeur. 

Sur la photo: Guillaume Charpentier et  Pier-Luc Hervieux, respectivement  2e vice-président et président de la Relève agricole de Lanaudière (RAL), avec près d’une cinquantaine de participants pour la 3e édition de la « Journée Relève »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.