Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 avril 2017 - 14:16

Bombardier : les libéraux sont déconnectés, dit Véronique Hivon

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

La députée de Joliette et porte-parole de l’opposition officielle pour la Mauricie, Véronique Hivon, dénonce la position des cinq députés libéraux de la région, qui ont voté la semaine dernière contre la motion déposée par le Parti Québécois demandant l’annulation de la hausse de 48 % de la rémunération des hauts dirigeants de Bombardier.
 
« Nous savons que la très grande majorité des citoyens, qu’importe leurs allégeances politiques, est outrée par la hausse de rémunération des dirigeants de Bombardier. Nous pensions bien qu’au sein du caucus libéral, il devait y avoir quelques personnes encore connectées avec la réalité et la population mais visiblement, ce n’est pas le cas. Comment se fait-il qu’aucun député libéral ne se soit levé pour défendre les citoyens du Québec? », s’indigne Véronique Hivon. 
 
« Les contribuables ont allongé 3 milliards de dollars pour aider l’entreprise, parce qu’elle connaissait des difficultés. Cette somme n’était pas destinée aux dirigeants, afin qu’ils s’octroient des hausses de rémunération. Le premier ministre n’a pas pris ses responsabilités; il est de son devoir de s’assurer que les contribuables québécois soient respectés et écoutés », d’ajouter la députée.
 
« Nous n’allons pas lâcher le morceau dans ce dossier. Ce sont des situations comme celle-là qui alimentent le cynisme. Les élus doivent montrer à la population que nous sommes là pour servir ses intérêts, et non ceux du 1% », a conclu Véronique Hivon.
 
Libellé de la motion rejetée par les libéraux
 
« Que l’Assemblée nationale demande aux dirigeants de Bombardier de renoncer à la hausse de leur rémunération pour 2016. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Déconnecté : Idem pour le PQ dont la base de militants/membres/jeunes/appuis fond comme les grands glaciers nordiques; et dont la division au sein du pays imaginaire se manifeste par l'arrivée de QS, OP, ..., et les défections à la CAQ. "Seul sur la plage", les péquistes renie l'évidence de la "fédéralisation" des citoyens québécois "sans frontières"

    laureliset - 2017-04-11 17:01