Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 mars 2017 - 10:27

Revenu disponible par habitant : Les libéraux ont abandonné Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Alors que les finances du Québec affichent un surplus total de 3,8 milliards de dollars, les familles de la région de Lanaudière continuent d’être étouffées par les hausses de taxes et tarifs du gouvernement Couillard. C’est ce que démontrent les dernières données de l’Institut de la statistique du Québec, qui placent à nouveau le Québec au dernier rang des provinces canadiennes pour son revenu disponible par habitant.
 
Le porte-parole de la Coalition Avenir Québec pour la région, Mathieu Lemay, ne cache pas son mécontentement face au gouvernement libéral de Philippe Couillard, qui semble plus préoccupé par se monter une cagnotte électorale que de donner de l’oxygène aux familles du Québec.
 
CITATIONS :
 
« Les surplus réalisés en taxant les familles s’accumulent, mais les services ne suivent pas. Sous la gouverne libérale, le Québec a atteint le fond du baril ! Ce sont nos familles qui devraient avoir plus d’argent, pas la cagnotte électorale du Parti libéral »
 
« Il est inacceptable de voir la région de Lanaudière tirer de l’arrière ainsi, derrière des villes comme Montréal ou Québec. Les libéraux sont au pouvoir depuis 2003. Ils n’ont aucune excuse »
 - Mathieu Lemay, député de Masson, porte-parole de la CAQ pour la région de Lanaudière

EN BREF, SELON LA CAQ :

  • Le Québec occupe le tout dernier rang au Canada pour son revenu disponible par habitant, derrière l’Île-du-Prince-Édouard. La région de Lanaudière fait piètre figure avec un revenu inférieur de 749 $ par rapport à la moyenne provinciale.
  • Les libéraux sont au pouvoir depuis près de 15 ans. Ils n’ont qu’eux-mêmes à blâmer pour ce triste constat.
  • Au lieu de s’accumuler une cagnotte électorale, Philippe Couillard devrait redonner de l’argent dans les poches des familles du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.