Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 décembre 2016 - 09:17

Les libéraux reculent sur C-29

Projet de loi C-29: Victoire pour les consommateurs !

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

« Par son geste, le gouvernement admet que c’est honteux de permettre aux banques de contourner la loi québécoise pour flouer les consommateurs. Nous avons tout fait pour alerter le Québec et nous sommes fiers de cette grande victoire du front commun québécois. C’est la preuve qu’il nous faut être vigilants en tout temps dans nos rapports avec ce gouvernement des banques », a déclaré Gabriel Ste-Marie. 

En mêlée de presse, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a demandé au Sénat de retirer du projet de loi C-29 les dispositions sur la protection du consommateur qui ont semé l’indignation au Québec. C-29 sera donc représenté à la Chambre des communes avec les amendements du Sénat et la Chambre pourra l’adopter sans les mesures permettant aux banques de contourner la loi québécoise sur la protection du consommateur. 

Le Bloc Québécois a braqué les projecteurs sur cette attaque frontale contre les consommateurs au cours d’un point de presse avec le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MEDAC) le 28 novembre dernier. Le Bloc y annonçait ses amendements au projet de loi qui étaient étudiés le jour même en comité, mais le gouvernement les a refusés. Ces amendements ont été repris par l’Assemblée nationale dans une motion  unanime demandant au fédéral de faire marche arrière. Les libéraux fédéraux ont tout de même fait adopter le projet de loi en Chambre, faisant fi de l’opposition de tous les partis politiques, des groupes de protection des consommateurs et de la Chambre des notaires du Québec, notamment. 

Sous pression constante, il a toutefois dû plier. « Nous ne sommes pas peu fiers de souligner que c’est la première fois que le gouvernement Trudeau est forcé de reculer. Mais politiquement, c’est trop peu trop tard : les élus libéraux ont montré leur vrai visage aux Québécoises et aux Québécois. Ils ont prouvé qu’ils travaillent pour les intérêts des élites de Toronto, pas pour leurs électeurs. Lorsque les intérêts du Québec doivent être défendus, il n’y a que le Bloc qui veille au grain », a conclu Gabriel Ste-Marie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Merci Monsieur Gabriel Ste-Marie d'exister.Vous avez defendu les intérêts du Quebec et ceUX et celles des Canadien .Heureusement, il y aura un debat sérieux, suv cette entourloupette C-29...

    jean langlois - 2016-12-18 08:36