Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 juin 2017 - 13:33

Méfaits sur un site d’un futur projet domiciliaire de Sainte-Julienne

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

La Sûreté du Québec demande l’aide de la population afin d’identifier des individus qui auraient commis des méfaits sur un site d’un futur projet domiciliaire de Sainte-Julienne, les 20 et 21 mai derniers.

Au cours de cette fin de semaine, un groupe d’environ six personnes serait allé dans un boisé longeant la rue du Pékan, à Sainte-Julienne, pour arracher une dizaine de bornes d’arpentage d’une rue projetée qui se nommera « Carcajou ». Les individus seraient allés sur place habillés en camouflage, avec des dossards. Le 16 mai dernier, il y aurait aussi eu le même type de méfaits au même endroit. 

Description :

Hommes et femmes : âgés entre 20 et 45 ans
Race : blanche et un individu de race noire

Lors des événements, les suspects portaient des habits de camouflage, des foulards blancs sur la tête et des dossards de sécurité orange et jaune

Toute personne qui détiendrait des informations pouvant aider l’enquête ou à identifier les suspects est priée de communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Ben voyons donc! Qui d'autre que des voisins en désaccord avec le projet pourrait avoir intérêt à faire ça..? À moins qu'il ne s'agisse d'ennemis personnels de la firme d'arpenteurs ayant fait la job de piquetage( laquelle on ignore qui c'est pour le moment). L'enquête ne devrait pas être bien longue, si on part avec une logique. Ce n'est tout de même pas commun comme méfait.

    Danielle Delbecque - 2017-06-14 23:59