Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 mai 2017 - 09:01

Les travaux vont bon train sur l'autoroute 25 à Saint-Roch-Ouest

Par Salle des nouvelles

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports informe les usagers de la route que les travaux de démolition et de reconstruction des ponceaux situés sous l’autoroute 25 cheminent selon l’échéancier prévu. Les travaux, qui ont débuté le lundi 1er mai, ont permis de sécuriser la zone de l’affaissement. Cette intervention était complexe en raison de la nature des sols du secteur et des pluies abondantes de la dernière semaine. L’autoroute 25,  devrait être ouverte à la circulation pour le 24 juin, comme prévu. La phase 2 (réparation des ponceaux situés dans les bretelles d’accès de l’autoroute 25, voir carte ci-jointe) sera terminée à l’automne 2017 et les travaux n’auront aucune incidence sur la circulation de l’autoroute 25.

Le Ministère procède rapidement à des travaux qui permettront la circulation sur ce lien routier important pour la région. Les travaux s’effectueront en continu, soit 6 jours sur 7, et 20 heures sur 24, en fonction des conditions météorologiques et de la fiabilité du sol.

Coûts
Les coûts de ce projet de reconstruction des ponceaux de la phase 1 (phase 1 : démolition et reconstruction des ponceaux situés sous l’autoroute) sont estimés à 2,8 millions de dollars et incluent la conception des plans et devis, la réalisation des travaux, le coût des matériaux ainsi que la surveillance du chantier.

Signalisation
Les besoins en signalisation sont réévalués quotidiennement. Les municipalités avoisinantes sont informées en continu des décisions prises par le Ministère. Ainsi, des actions rapides et ciblées sont implantées localement. Nous invitons les usagers de la route à  demeurer vigilants et à respecter la signalisation en place.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.