Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 mars 2016 - 05:30 | Mis à jour : 5 avril 2016 - 12:24

Période des impôts, soyez vigilants

Les policiers de la Sûreté du Québec invitent la population à la prudence au sujet d’un stratagème de fraude en place au Québec.  Quelques cas ont été signalés depuis les derniers mois en province.
 
Les responsables de cette fraude établissent un contact avec des citoyens par téléphone ou courriel sous prétexte qu’ils sont des employés de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Par la suite, ils expliquent à leurs interlocuteurs qu’ils doivent un montant d’argent (impôts ou autre) et qu’un paiement doit être fait rapidement afin d’éviter d’être arrêté par les policiers. Après s’être entendu sur le montant, la victime doit aller porter l’argent dans un bureau de change de la région.
 
En temps normal, les agences gouvernementales procèdent en envoyant des avis de cotisations par courrier et non par téléphone. La Sûreté du Québec désire rappeler aux citoyens de confirmer l’identification de leurs interlocuteurs avant de fournir de l’information confidentielle. 
 
Pour plus d’information sur cette fraude, veuillez consulter le site Web de l’ARC à l’adresse suivante : www.cra-arc.gc.ca.
 
Toute personne qui pense avoir été victime est invitée à communiquer avec le Centre anti-fraude du Canada. De plus, toute information au sujet de ce réseau peut être signalée  de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.