Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 septembre 2017 - 11:54 | Mis à jour : 11:56

Journées de la culture les 29, 30 septembre et 1er octobre

Notre histoire… vue depuis le pavé des rues!

Par Salle des nouvelles

 La Municipalité de Saint-Charles-Borromée et ses partenaires convient les Charloises et les Charlois à participer aux activités gratuites qui auront lieu dans le cadre des Journées de la culture. Le thème annuel étant celui du patrimoine, ce sont les rues qui voleront la vedette et qui en auront long à dire..! 

29 septembre : à la Bibliothèque Rina-Lasnier 
Les Journées de la culture se tiennent les 29, 30 septembre et 1er octobre, partout au Québec. À Saint-Charles-Borromée, le premier arrêt culturel est prévu le vendredi 29 septembre à la Bibliothèque Rina-Lasnier, à 18 h 45, avec « Drôle de petit chaperon rouge ». Le jeune public de 5 à 12 ans est invité à entrer à pas de loup dans cette légendaire histoire. Mais attention! Les temps changent et les histoires aussi..! 

30 septembre : au centre Saint-Jean-Bosco 
C’est au centre Saint-Jean-Bosco que les citoyens engageront des échanges et feront de belles découvertes. Une exposition exclusive est organisée en collaboration avec la Société d’histoire de Joliette — De Lanaudière, qui a multiplié les recherches pour présenter des panneaux d’interprétation de l’époque de la « Seigneurie de Lavaltrie » jusqu’à aujourd’hui. L’occasion est belle de découvrir les réalisations charloises à travers le temps, ainsi que l’apport inestimable des familles souches, de génération en génération. 

Un autre partenaire se joint à cette journée pour tenir un atelier qui donnera aux Charloises et Charlois la possibilité d’identifier leur premier ancêtre de souche arrivé à Saint-Charles-Borromée. C’est nulle autre que la Société de généalogie de Lanaudière qui offrira cette aide à la réalisation de l’arbre généalogique, et ce, gratuitement de 10h à 16h. 

Une place sera faite à la musique trad, avec la présence de musiciens étudiant en technique de musique traditionnelle au Cégep régional de Lanaudière. La musique cohabitera avec le « coin du slameur », où des faits historiques seront déclamés en vers par Jocelyn Thouin, poète et écrivain public. Longtemps resté à la marge comme étant le produit de la culture de rue, cet art scénique et poétique est une pratique culturelle qui a franchi la ligne de la reconnaissance. Le slameur en fera la preuve! Il animera également trois ateliers d’écriture le 30 septembre, à 10 h 30, à 13 h et à 14 h 30. 

« À l’occasion des Journées de la culture, Saint-Charles-Borromée souhaitait mettre de l’avant des échanges entre culture urbaine et culture plus classique comme les textes 
d’histoire et la généalogie… c’est ce qui fait tout l’intérêt de notre programmation 2017 », explique le maire de Saint-Charles-Borromée, M. André Hénault. 

Si les murs ont des oreilles, les rues ont des bouches! En effet, un circuit guidé en autobus sera aussi organisé avec l’intention de « passer à travers le pavé des rues ». La Municipalité prévoit trois départs à partir du stationnement du centre Saint-Jean-Bosco : 10 h à 11 h 30 / 12 h 30 à 14 h et 14 h 15 à 15 h 45.  Ces « tours de ville » gratuits permettront aux passagers de connaître l’histoire et la culture charloises. La présence du guide à bord, « Charlette », leur donnera accès à des anecdotes savoureuses et à des faits historiques inédits. Sans oublier toutes les histoires entourant les noms de rues et le patrimoine vivant, bâti et culturel… dont la découverte ou la redécouverte des joyaux culturels de Saint-Charles-Borromée. Pour monter à bord de l’autobus, les intéressés doivent s’inscrire auprès du Service des loisirs en téléphonant au 450 759-3362. 

1er octobre : à la Maison Antoine-Lacombe 
Toujours dans le cadre des Journées de la culture, Maison et jardins Antoine-Lacombe présente le vernissage de l’exposition intitulée « La couleur reflète les émotions de ma vie » de Jean-Guy St-Arneault. L’événement aura lieu le dimanche 1er octobre de 13 h à 17 h. 

Rappelons que Jean-Guy St-Arneault est l’un des membres fondateurs de la Maison Antoine-Lacombe. Artiste professionnel depuis plus de 40 ans, M. St-Arneault n’en est pas moins en constante recherche afin de se surpasser dans le domaine des Arts. L’ensemble de son œuvre s’identifie au paysage en particulier. Les beautés du hasard l’amènent à découvrir certains effets imprévus qui se produisent en peignant. Dans cette exposition, l’artiste nous fait part de ses plus récents travaux, avec une technique qu’il explore depuis quelques années : le vitrail sur plexiglass. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.