Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 août 2017 - 10:16

Grands Prix Desjardins: Une 26e édition qui promet!

Par Salle des nouvelles

Culture Lanaudière promet toute une soirée alors que la 26e édition des Grands Prix Desjardins de la culture aura lieu le 22 septembre prochain.  Cette année, le populaire groupe Les Cowboys Fringants assurera la présidence d’honneur de cette soirée au cours de laquelle plus d’une quinzaine de prix seront remis.

Le groupe de Repentigny succède ainsi  à ses prédécesseurs, soit Yann Perreau, Jean-Pierre Ferland, Joe Bocan, Julien Poulin, Robert Marien, Élise Guilbeault, Claude Prégent, Billy Tellier et Yves Lambert. Tout comme chacun de ses prédécesseurs, le groupe sera intronisé au Temple de la renommée de la culture de Lanaudière en plus de se voir offrir un hommage tout en image et en musique. 

Animé cette année par le comédien Yvan Ponton, les Grands Prix Desjardins honoreront 15 artisans, groupe et organisme du monde culturel lanaudois. Également, le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) remettra une bourse de 5000 $ à un artiste sélectionné par un jury indépendant.  

Les prix remis seront les suivants :

  • Le prix Ambassadeur Télé-Québec
  • Le prix Robert-Lussier Bénévolat  (groupe et individu) 
  • Le prix Innovation
  • Le prix Musique
  • Le prix Arts de la scène
  • Le prix Jeune public
  • Le prix Émergeance
  • Le prix Arts visuels
  • Le prix Littérature
  • Le prix Patrimoine
  • Le prix Métiers d’art
  • Le prix Municipalité culturelle
  • Le prix Partenaire culturel

Le tapis rouge débutera à 18h30 et la soirée sera lancée, quant à elle, sur le coup de 19h00. L’événement est ouvert au public et les billets sont disponibles à la billetterie du Centre culturel de Joliette au coût de 50 $.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.