Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 juillet 2017 - 09:12

Les Cowboys Fringants nommés à la présidence d’honneur des Grands Prix de la culture Desjardins

Par Salle des nouvelles

Culture Lanaudière est extrêmement fière d’annoncer que le groupe Les Cowboys Fringants a accepté la présidence d’honneur de la 26e édition des Grands Prix Desjardins de la culture, qui aura lieu le 22 septembre prochain, au Centre culturel de Joliette. 

Le groupe, qui souligne son 20e anniversaire cette année, est venu au monde dans le secteur de Repentigny, à la suite d’un concours musical où se sont rencontrés Karl Tremblay et Jean-François Pauzé.  Deux décennies plus tard, le groupe a vendu pas moins de 800 000 albums à travers la Francophonie en plus de remporter 12 trophées Félix au cours de cette période. Ils ont notamment été sacré « Groupe de l’année » à deux reprises, soit en 2004 et en 2011.  

Véritable monument de la musique engagée au Québec, Les Cowboys Fringants se sont toujours démarqués grâce à leur style de musique simple, intelligent, aux sonorités voguant entre le country, le folk et le rock alternatif.  Leur plus récent album, intitulé Octobre, lancé en 2015, a connu un succès monstre.

Rappelons que le groupe s’est mérité deux prix d’envergure au début de l’année 2017, soit le prix « Artisan de la Fête nationale » ainsi que le prix hommage RIDEAU. Un prix remis chaque année par le Réseau indépendant des diffuseurs d’événements artistiques et qui rend hommage à un artiste s’étant distingué au fil des ans par son rayonnement et sa présence assidue sur les scènes du Québec. Par ailleurs, les Cowboys Fringants seront intronisés au Temple de la renommée des arts et de la culture de Lanaudière lors de la soirée des Grands prix Desjardins. 

Les Grand prix Desjardins de la culture seront présentés le 22 septembre à la salle Roland-Brunelle du Centre culturel de Joliette dès 19h00. Un tapis rouge est prévu, pour l’occasion, à 18h30.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.