Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 juillet 2017 - 14:43

125 musiciens du CAMP VIOLON TRAD QUÉBEC en concert au Festival Mémoire et Racines

Par Salle des nouvelles

Le vendredi 28 juillet à 19h, la scène Gilles-Cantin du Festival Mémoire et Racines au Parc Bosco à Saint-Charles Borromée sera assaillie par les 125 musiciens au violon, à la guitare et au piano du Camp Violon Trad Québec (VTQ).
 
Ce spectacle d’ouverture célèbre en grande pompe l’héritage musical québécois acquis par les musiciens du camp. Le spectacle réunira les fondateurs Éric Beaudry, André Brunet et Stéphanie Lépine ainsi que les enseignants Davî Simard, David Boulanger et les membres du groupe Le Vent du Nord. Chaque édition met à l’honneur un porteur de tradition significatif dans l’univers de la musique traditionnelle. Cette année, Yvon Mimeault, magnifique porteur dont le talent et la réputation lui ont permis de se promener aux États-Unis et en Europe, se fera le plaisir d’être parmi nous au camp.
 
Violon Trad Québec est fier de présenter un spectacle où notre musique traditionnelle est à l’honneur, mais surtout une expérience musicale hors du commun! Venez souffler les 10 bougies de VTQ!
 
Cette 10e édition est réalisée grâce à la collaboration et aux contributions de Plein Air Lanaudia, Culture Lanaudière, Héroux-Lépine luthiers, du Ministère de la culture et des Communications, Loisir et sport Lanaudière, des Député(e)s du Parti Québécois de Lanaudière : André Villeneuve (Berthier), Véronique Hivon (Joliette) et Nicolas Marceau (Rousseau), du député fédéral de Joliette, Gabriel Ste-Marie, du Réseau Québec Folklore, de la FCIPÉ et du Cégep régionale de Lanaudière à Joliette.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.