Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 juin 2017 - 10:51

Les emblèmes au rendez-vous dans Lanaudiere malgré un temps incertain

Par Salle des nouvelles

Malgré une pluie abondante dans l'après-midi du 23 juin et une température incertaine en soirée, et la journée du 24 juin, dame nature a été malgré tout clémente pour l'ensemble des municipalités de la région pour les festivités de la Fête nationale. Finalement, seulement quatre fêtes ont été annulées ou reportées (L'Assomption, Ste-Marcelline, St-Félix-de-Valois et St-Damien). « Nous sommes heureux de voir l'engouement que la Fête nationale peut toujours avoir aujourd'hui, même après 183 ans, elle demeure un moment de rassemblement unique que les Québécois de partout ont à cœur » a souligné Roger Gaudet, président de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Lanaudière.

Dans Lanaudière près de 100 000 personnes ont pris part aux activités organisées dans la région. Au total : 40 événements, 300 activités, 21 feux de joie et 30 feux d'artifice ont eu lieu et ont composé la programmation régionale 2017 à laquelle près de 2 000 bénévoles ont travaillé. Le président de la SNQ de Lanaudière a également tenu à remercier les bénévoles et les partenaires qui soutiennent les activités de la Fête nationale : « Ces Québécoises et Québécois sont de véritables artisans. De par leur contribution, ils partagent leur amour du Québec et permettent à tous de participer à ce rassemblement de fierté. Sans eux la Fête nationale ne serait pas ce quelle est aujourd'hui. Tout le Québec leur dit merci !» 

La Fête nationale dans la région, succès malgré la météo incertaine!
Le 23 juin, c'est près de 8 000 personnes qui assistaient au spectacle de Loco Locass à Joliette dont le feu d'artifice a été haut en couleurs. Également, plus de 10 000 personnes étaient présentes pour le spectacle de Kaïn à St-Lin-Laurentides, un spectacle des plus enlevant, 8 000 personnes pour Paul Piché à Terrebonne.

Le 24 juin, la fête régionale, à Repentigny, avec King Melrose, Alex Nevsky et Bodh Aktan a attiré environ 20 000 personnes, une assistance composée de tous les âges, de tous les genres, un tableau vivant arborant des centaines de drapeaux du Québec et se transformant à plusieurs reprises en une chorale entonnant les chansons les plus connues d'Alex Nevsky, notamment Les coloriés, On leur a fait croire et Polaroid. Le feu d'artifice a été exceptionnel et agrémenté de musique d'artistes émergents. Ce fut une superbe soirée! Aussi 7 000, personnes à Mascouche pour David Jalbert, 2 500 personnes à Chertsey avec Dan Bigras et Lulu Hughes et des centaines de personnes ailleurs dans les différents sites de fête.

La Société nationale des Québécoises et Québécois de Lanaudière s’est dite satisfaite du bon déroulement des activités de la 183e édition de la Fête nationale, compte tenu de la température incertaine qui a fait hésiter plusieurs à participer aux festivités . « Nous sommes heureux d’offrir, année après année, une programmation qui ne cesse de se renouveler. C’est ce qui fait en sorte que la Fête nationale évolue et continue de rester jeune depuis bientôt 200 ans! », affirme la Société nationale des Québécoises et Québécois de Lanaudière.

La Société nationale des Québécoises et Québécois de Lanaudière, anciennement la Société Saint-Jean-Baptiste, est un organisme à but non lucratif qui existe depuis plus de 60 ans. Elle regroupe près de 5 000 membres provenant en majeure partie de la région de Lanaudière. La SNQ Lanaudière coordonne la mise en œuvre de la Fête nationale pour la région de Lanaudière depuis 1984. Elle est, depuis sa fondation, considérée dans son milieu comme un organisme régional voué à la langue française, la culture, l’histoire et l’identité québécoise.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.