Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 juin 2017 - 11:22

Une nouvelle édition pour les Vendredis en Musique à Saint-Félix

Par Salle des nouvelles

Cette année, la Municipalité de Saint-Félix-de-Valois est très heureuse de se joindre à l’équipe de la Caisse Desjardins du Sud de la Matawinie pour l’organisation des Vendredis en Musique, un événement bien connu et toujours apprécié de tous. Ces concerts extérieurs gratuits, présentés sur le terrain de la magnifique église à Saint-Félix-de-Valois, auront lieu les 21 et 28 juillet 2017, à 20 h.  
 
Pour tous les goûts
C’est Florence K qui ouvrira, le 21 juillet prochain, l’édition 2017 des Vendredis en Musique. À la suite de l'écriture de son livre Buena Vida, Florence K transpose sur scène l'expérience humaine et littéraire qui entourent son récit. C'est au piano et avec la complicité de son contrebassiste et de son batteur qu'elle ouvrira les portes de ce voyage au bout d'elle-même, racontant son histoire à travers ses chansons.  
 
Nos Vendredis en Musique se clôtureront avec les talents de rockeuse de Stéphanie Bédard, le 28 juillet. Avec sa fougue et son talent dans ses bagages, elle débarque à Saint-Félix en promettant de nous faire bouger. À cette promesse, ajoutez des musiciens talentueux et tous les ingrédients sont réunis pour une soirée explosive et inoubliable! 
 
Rappelons que tous nos spectacles sont gratuits. En cas de pluie, ils auront lieu à l’église de Saint-Félixde-Valois ou à la salle des Chevaliers de Colomb, située au 4680, rue Principale. 
 
Pour une bonne cause
Les concerts des Vendredis en Musique sont également des occasions pour venir encourager des organismes de la région. Cette année, les profits réalisés par la vente de rafraîchissements seront remis à deux organismes locaux, soit : Drakkar Volleyball et Soccer St-Félix. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.