Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 juin 2017 - 08:55 | Mis à jour : 08:56

De nouvelles œuvres d’art publiques à Saint-Jacques!

Par Salle des nouvelles

C’est avec grande fierté que la Municipalité de Saint-Jacques a procédé, le lundi 19 juin dernier, au dévoilement officiel des nouvelles sculptures installées sur les terrains commerciaux à la jonction des routes 158 et 341.  
 
Lorsque les promoteurs du Groupe Marsau et du Groupe immobilier LGCP Inc. ont approché la Municipalité de Saint-Jacques pour le développement de leur projet commercial respectif, le conseil municipal leur a suggéré d’installer une œuvre d’art monumentale du type de celles que l'on retrouve dans le parc des Cultures. Les promoteurs, enthousiasmés par cette idée, y ont adhéré. Un appel d’offre a alors été lancé au Conseil de la sculpture de Québec. Le Comité culturel de la Municipalité de Saint-Jacques a reçu vingt et une (21) propositions d’artistes professionnels dont onze (11) ont été retenus et soumis aux promoteurs. Une fois leur choix final fait, ils ont dressé fièrement les sculptures sur leur terrain respectif, en plus de défrayer tous les coûts relatifs à une telle réalisation. Monsieur La Salle, maire de la Municipalité de Saint-Jacques, tient à souligner la précieuse collaboration des promoteurs : « Nous saluons leur implication puisqu'ils ont accepté d'inclure dans leur projet l'installation d'une œuvre d'art publique. Il va s'en dire que, comme il s'agit de la porte d'entrée de notre village, nous en sommes très fiers. » 
 
Le Groupe immobilier LGCP Inc. messieurs Alain Lemay et Georges Abou Jaoude, respectivement promoteur, propriétaire et détaillant du Petro-Canada de Saint-Jacques, ainsi que monsieur Cédric Harvey, franchisé McDonald’s sont heureux de vous présenter l’œuvre « Cueilleurs » de monsieur Eugène Jankowski, artiste sculpteur. L’œuvre de monsieur Jankowski comporte un ensemble avec deux personnages, soit un homme et une femme qui tiennent, dans leurs mains, des feuilles de tabac. Cette sculpture est basée sur l’importance que la culture du tabac a joué pour la municipalité et aussi pour la région. Les deux personnages sont unis afin de montrer l’importance des liens familiaux et le développement de la culture, la vitalité et l’essor de la Municipalité de Saint-Jacques.  
 
De leur côté, le Groupe Marsau, messieurs Éric Auclair et Daniel Marsolais, promoteurs du complexe Dépanneur le Magasin et restaurant Tim Hortons sont fiers de vous présenter l’œuvre « Les Ailes du Monde » de Maheux-Mercier, artistes sculpteurs. L’œuvre de monsieur Jean-François Maheux représente le monde transporté par les ailes du temps. Telle une samare dispersée à travers l’histoire; telle une semence, genèse d’un peuple, la vie s’installe et prend place au présent.  D’un souffle léger, les ailes soulèvent le monde vers un ailleurs rempli de promesses. Une terre d’accueil; un berceau est né. Une culture, un patrimoine, un héritage... en hommage à un peuple fier. 
 
En effet, ces sculptures rendent hommage aux valeureux ancêtres acadiens qui ont su braver les pires affronts, vaincre une nature parfois hostile pour venir bâtir une nouvelle patrie en sol plus clément.  Voilà pourquoi, aujourd’hui, il est essentiel de préserver la mémoire de ce peuple dépossédé, déraciné et déchiré dans ses valeurs et dans sa dignité. Collectivement, un geste concret a été posé en souvenir de ces hommes, femmes et enfants chassés de leurs terres nourricières.  La Municipalité de Saint-Jacques est heureuse de participer à ce mouvement de la mise en valeur de notre histoire et de notre patrimoine culturel. 
 
Ces œuvres d’art monumentales seront la fierté de tous les Jacobins et, pour le futur, le joyau central qui ornera l’entrée de la Municipalité de Saint-Jacques. Les générations actuelles et futures sauront sûrement apprécier la richesse du patrimoine culturel de la région. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.