Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 juin 2017 - 10:16

Expobonsaï 2017: une exposition à découvrir

La Société de bonsaï et de penjing du Québec (SBPQ) présente les 8 et 9 juillet prochains l’exposition EXPOBONSAI 2017. Celle-ci marque les 20 ans d’existence de cette société vouée corps et âme à la diffusion et la promotion de l’art du Bonsaï et du Penjing au Québec. 

Cette année, pour souligner l’événement, le nombre et la qualité des bonsaïs est accrue de façon significative. La SBPQ invite dans sur son site, les arbres des autres sociétés provinciales. Les visiteurs d’EXPOBONSAI 2017 auront le privilège d’admirer certaines des plus belles pièces d’une collection considérée comme l’une des plus remarquables en Amérique du Nord, ainsi que les plus beaux arbres des membres des sociétés du Québec (Groupe Bonsaï Québec, Société des Bois francs, Société de Bonsaï et de Penjing de Montréal, Société de Bonsaï d’Ottawa).

Le centre d’interprétation du Bonsaï de la pépinière Bonsaï Gros Bec vous propose la détente dans un cadre d’inspiration asiatique, de comprendre un peu les arcanes de la culture du Bonsaï et du penjing, de vous arrêter pour un pique nique, éventuellement.

L'harmonie entre le respect de la nature et le savoir horticole

Comme tous les deux ans, par l’intermédiaire d’EXPOBONSAI, la SBPQ souligne la relation étroite qui existe entre la pratique du bonsaï et du penjing, l’art et l’être humain. Cette pratique conjugue le sens du beau à celui du respect de la nature, en conformité avec le rôle que doit jouer l’être humain au sein du monde vivant. Les bonsaï, les penjings, suisekis et gonshis témoignent d’une harmonie bienfaitrice entre le respect de la nature, le sens artistique et le savoir horticole que les membres de la SBPQ souhaitent faire découvrir aux visiteurs à travers leurs plus beaux arbres.

Robert Smith et Suzanne Piché sont des passionnés de Lanaudière, établis depuis plus de 30 ans à St Alphonse Rodriguez. Ils hébergent les ateliers de formation de la société de Bonsaï et de penjing et son siège social. Le site est un magnifique cap de roche, il vous offre une courte promenade à votre rythme.

Des spécialistes font des démonstrations, des visites guidées sont proposées toute les demi heures. Votre visite vous permet de vous attarder et admirer des conifères puissants, des feuillus élégants, des fleurs éblouissantes, des compositions fascinantes.

Nouveauté cette année 

Repartez avec votre premier petit arbre gratuit

La SBPQ remettra à chaque visiteur payant un petit arbre autochtone au moment de votre départ. Les spécialistes de la société vous donneront les premiers conseils et vous remettront une fiche de ‘soins’. Vous pourrez repartir avec votre petit arbre en pot, déjà prêt à l’usage, ou bien des membres de la société se feront un plaisir de vous guider à le mettre en forme vous même.

Repartir les bras pleins

Outre les démonstrations sur les bonsaï et les penjing, les visiteurs pourront s’arrêter, entre autre, au comptoir de la Pépinière Bonsaï Gros-Bec, admirer et acheter des bonsaï, des pots, du substrat, du fil à ligaturer, des objets de décoration chinois et japonais.

L'EXPOBONSAI se tiendra les 8 et 9 juillet de 10h à 17h, à la Pépinière Bonsaï Gros-Bec, située au 40 rue Imbeault à Saint-Alphonse de Rodriguez.

Pour l'horaire détaillé de l'événement, consultez le site internet à l'adresse: www.bonsaiduquebec.com/expobonsai2017 ou suivez la page Facebook de la SBPQ

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.