Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 mai 2017 - 10:16

Journée nationale des Patriotes à Joliette

Le duo Yves Lambert et Véronique Plasse fait danser la Place du Marché

Par Salle des nouvelles

La première édition du pique-nique des Patriotes a été couronnée de succès, malgré le froid et la pluie. L’activité était organisée conjointement par le bureau du député fédéral de Joliette, Gabriel Ste-Marie, et la Société nationale des Québécoises et des Québécois de Lanaudière (SNQL).

« Près de 150 personnes ont bravé le temps moche pour venir célébrer la Journée nationale des Patriotes, a déclaré M. Ste-Marie.  Nous avons choisi de commémorer le combat de nos ancêtres pour la liberté et la démocratie de façon festive. »

En effet, le spectacle a commencé avec une performance de deux comédiens bien de chez-nous, Pascal Parent et Annie-Claude Gagnon. Vêtus de costumes d’époques, ils ont livré une vibrante interprétation des lettres de Thomas Chevalier de Lorimier, écrites de sa prison, ainsi que d’autres, écrites par sa femme, Henriette Cadieux.

C’est ensuite sur des airs d’accordéon et de violon que l’activité s’est poursuivie, avec le duo Yves Lambert et Véronique Plasse. Le duo inter générationnel a enchaîné des chansons d’époque, reels, chansons à répondre et textes engagés. Fort à parier que nous reverrons ces complices du trad sur scène au fil des mois qui viennent.

Dès midi, la population était invitée à venir pique-niquer sur la place du Marché au centre-ville de Joliette. Les quelque 150 personnes ont aussi pu déguster des saucisses de la Boucherie Gaston Desrosiers et fils, grillées sur barbecue au profit des cuisines collectives de la Manne quotidienne.

Lors de son discours, le député de Joliette s’est réjoui de voir autant de personnes s’être déplacées malgré la pluie. « Quel plaisir et quelle fierté d’être ici rassemblés avec vous pour cette première édition de la Journée nationale des Patriotes dans Joliette! »,  a-t-il déclaré. « Il était important pour moi de célébrer cette journée historique en organisant une activité de commémoration grand public et familiale afin de faire connaître ce moment incontournable de notre histoire. Il ne faut jamais oublier les luttes passées qui font ce que nous sommes devenus aujourd’hui. Et quel meilleur endroit pour tenir cette fête que la place du Marché, ici au cœur de Joliette, qui met notre histoire à l’honneur! », a-t-il poursuivi.

Il était accompagné pour l’occasion de ses collègues députés du Bloc Québécois de Repentigny et Terrebonne, Monique Pauzé et Michel Boudrias, ainsi que du président de la SNQL, Monsieur Roger Gaudet.

Le député a aussi tenu à remercier plusieurs organismes pour leur participation, à commencer par la Ville de Joliette, qui a offert gracieusement l’emplacement, en plus d’un important soutien technique et logistique tout au long de l’événement. L’entreprise locale M ta région avait offert un coffret-cadeau comme prix de présence et qui a été remporté par une citoyenne de Joliette qui pourra encourager l’économie régionale à moindre coût, pendant un an.

Le député Ste-Marie a enfin tenu à remercier le Festival Mémoires et Racines pour le prêt de plusieurs marquises, le Projet intégrateur Multimédia Matawinie qui a assuré la sonorisation, de même que l’importante contribution de tous les bénévoles.
« Au plaisir de vous revoir l’an prochain! Nous souhaitons que cette commémoration au service de l’histoire et des gens de chez-nous entre dans la tradition! », a conclu M. Ste-Marie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.