Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 avril 2017 - 09:19

Undercover et Third Place viennent rocker Saint-Gabriel!

Par Salle des nouvelles

En collaboration avec la pharmacie Jean Coutu de Saint-Gabriel et Manon Rainville Design, la Ville de Saint-Gabriel présente le spectacle des formations Undercover et Third Place, vendredi le 28 avril prochain à compter de 20 h dans la salle Jean Coutu du Centre sportif et culturel de Brandon.

Undercover, c’est l'ultime revue musicale rock avec des succès de Journey, Foreigner, Scorpions, Styx, Bon Jovi, AC/DC, Van Halen, Guns n’ Roses, etc.

De son côté, formé de jeunes musiciens de Lanaudière, le groupe pop-rock québécois Third Place est reconnu pour sa musique originale, son attitude de bon vivant et pour ses prestations énergiques et dynamiques. La formation a par le passé partagé la scène avec Shinedown, Pennywise, Puddle of Mudd, Marie-Mai, Les Porn Flakes, L’Assemblée, Martin Deschamps, Kamakazi, Sans Pression, Manu Militari, Dj Shortcut, Jean-Marie Corbeil, Michel Mpambara.

Les billets, au coût de 25 $, sont présentement en vente à la pharmacie Jean Coutu de Saint-Gabriel, à la billetterie du Centre culturel de Joliette, à la billetterie des Galeries Joliette, par téléphone au 450.759.6202 ou encore en ligne au www.spectaclestgabriel.com.

Pour connaître tous les détails de la programmation de spectacles en salle de la Ville de Saint-Gabriel, visitez le www.spectaclestgabriel.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.