Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 février 2017 - 11:47

Leur unique concert dans la région de Montréal

Deux quatuors à cordes réputés en visite à Joliette!

Par Salle des nouvelles

Le dimanche 26 février, à 14h, la Société musicale Fernand-Lindsay – Opus 130 et le Centre culturel de Joliette vous proposent de la grande visite au sud du Québec : les Quatuors Saguenay (anciennement Alcan) et Lafayette, qui ont su, tous deux, perdurer dans le temps.
 
Originaire de Victoria en Colombie-Britannique, le prodigieux Quatuor Lafayette s’unit au réputé Quatuor Saguenay pour ce concert exceptionnel. Tour à tour, les deux incontournables ensembles à cordes interpréteront une œuvre de Chostakovitch et Haydn. Puis, ils se rassembleront pour offrir un chef-d’œuvre de jeunesse de Mendelssohn: l’Octuor mi bémol majeur, composé alors qu’il n’avait que 16 ans.

« La Société musicale Fernand-Lindsay Opus 130 fait partie de nos amours culturels, et ce, depuis plus de vingt ans », a mentionné Jean Denommé, directeur général de la Caisse Desjardins de Joliette.  « Présentateur du concert du 26 février prochain, je profite de l’occasion pour saluer l’implication du Quatuor Saguenay qui offre un soutien inestimable aux jeunes musiciens de sa région. »

Une causerie gratuite associée à ce concert sera présentée par Claudel Callender,  le jour même du concert à 12h45, au Foyer de la Salle Rolland-Brunelle.

Les billets sont disponibles à la billetterie du Centre Culturel de Joliette au 450 759-6202 ou en ligne au www.spectaclesjoliette.com. L’entrée est gratuite pour les jeunes de moins de 18 ans lorsqu’ils sont accompagnés par un adulte.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.