Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 janvier 2017 - 08:36

Billets à la journée maintenant disponibles pour le Festirad de Saint-Gabriel

Par Salle des nouvelles

Après une prévente encore plus fructueuse que celle de l’an passé, la Ville de Saint-Gabriel annonce que les billets à la journée et la passe week-end à prix régulier sont désormais en vente.

Il est possible de mettre la main sur ses billets en ligne au www.festitrad.com, par téléphone au 450.759.6202 ou encore en personne à la pharmacie Jean Coutu de Saint-Gabriel, à la billetterie du Centre culturel de Joliette ou encore à la billetterie des Galeries Joliette.

De plus, les billets pour le brunch, au coût de 15 $, ou encore le laissez-passer pour la classe de maître de violon avec André Brunet sont également désormais disponibles, mais uniquement en ligne au www.festitrad.com.  Le billet de la journée ou la passe week-end sont obligatoires pour participer à la classe de maître et profiter du brunch.  Tous les détails sont sur le site Web de l’événement.

On se rappellera que le Festitrad a débuté sous les chapeaux de roues l’an passé avec près de 1 000 entrées de gens provenant de plus de 60 municipalités partout au Québec et une visibilité dans tous les grands médias nationaux.

Cette deuxième édition ne manquera pas de tomber sous le charme des amateurs de trad avec entre autres la présence des Campagnards, de De Temps Antan, du spectacle Saint-Côme s’invite à Saint-Gab et du retour fort attendu des Charbonniers de l’Enfer!

Présenté par la pharmacie Jean Coutu de Saint-Gabriel et DERYtelecom, le Festitrad est mis en place par la Ville de Saint-Gabriel.  Cette dernière tient d’ailleurs à remercier CFNJ, TC Media, l’Alchimiste et Tout ce qui s’imprime.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.