Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 décembre 2016 - 09:22

La Maison Louis-Cyr demande l’aide de la population : Objets antiques recherchés

Par Salle des nouvelles

La Maison Louis-Cyr est à la recherche d’objets significatifs datant des 19e et 20e siècles afin d’étoffer l’exposition Vie de Chantier qui sera présentée du 20 janvier au 19 février 2017 au 2e étage de l’institution muséale.
 
Elle demande donc l’aide de la population afin de bonifier le contenu de cette exposition. Les personnes qui possèdent un ou plusieurs objets témoins de la vie de chantier et qui souhaiteraient le prêter afin qu’il soit exposé à la Maison Louis-Cyr sont invitées à signifier leur intention à monsieur Benoit Gagné, par téléphone au 450 886-1666 ou par courriel à direction@maisonlouiscyr.com, avant le 15 janvier 2017.
 
L’exposition Vie de Chantier a pour but de retracer un pan important de notre histoire. Les chantiers dans l'histoire du Québec ont façonné l'imaginaire québécois et marqué d'importants jalons dans la mémoire collective. Du foreman au bûcheron, en passant par le cuisinier, nombreux sont les Québécois qui sont montés au chantier durant l’hiver.
 
La Maison Louis-Cyr remercie toutes les personnes qui contribueront à garder bien vivante la mémoire de ces hommes et d’une époque cruciale dans le développement de nos territoires.
 
Les renseignements complets et conditions de prêt se trouvent sous l’onglet exposition temporaire Vie de Chantier, sur le site Internet de la Maison Louis-Cyr. Il est également possible d’obtenir plus de détails en communiquant avec l’équipe du musée au 450 886-1666.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.