Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 novembre 2016 - 09:47

Découvrez le grand peintre et sculpteur québécois Marcel Barbeau

Par Salle des nouvelles

Le Musée d’art de Joliette (MAJ) vous propose une occasion unique de découvrir le grand peintre et sculpteur québécois Marcel Barbeau. Le 12 novembre prochain, participez à une rencontre-causerie au Musée d’art de Joliette autour de Marcel Barbeau et de l’exposition temporaire Marcel Barbeau. Vibrato. 

Dès 15 h, assistez à une visite commentée de l’exposition Marcel Barbeau. Vibrato en compagnie de la commissaire de l’exposition, Marie Hélène Foisy. Puis, découvrez l’artiste autrement à travers une discussion réunissant deux historiennes de l’art spécialistes, Ninon Gauthier et d’Andréanne Roy. 

Marcel Barbeau. Vibrato 
Présentée du 1er octobre 2016 au 8 janvier 2017 au Musée d’art de Joliette, Marcel Barbeau. Vibrato plonge les visiteurs dans l’univers éclaté et coloré de l’artiste. Réalisée à partir des œuvres de la collection permanente du MAJ, l’exposition propose un regard sur la période new-yorkaise de l’artiste. 


Le Musée d’art de Joliette
Le MAJ est le plus important musée d’art situé en région au Québec. Étant un acteur important dans la conservation, la diffusion et la mise en valeur des arts visuels au Québec, le Musée propose plusieurs activités culturelles et éducatives pour tous.

Déroulement
15 h à 15 h 30 :     Visite guidée de l’exposition Marcel Barbeau. Vibrato par la commissaire
15 h 30 à 16 h 30 :     Rencontre-causerie avec deux historiennes de l’art

L’accès à cette activité est gratuit pour les membres et payant pour les non-membres. Afin d’obtenir plus d’informations, rendez-vous en ligne au www.museejoliette.org.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.