Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 septembre 2013 - 15:58

Place à la relève

Par communiqué

Le 25 août dernier, après avoir parcouru le territoire lanaudois, la roulotte de Paul Buissonneau s’est arrêtée une dernière fois à Ville Saint-Gabriel afin de présenter la pièce Le Tour du monde en 80 jours adapté par le Théâtre Advienne que pourra.

La dernière représentation était prévue à la plage municipale de Saint-Gabriel, mais en raison de la température précaire, le spectacle a eu lieu sous le chapiteau de la plage. Les observateurs ont tout de même eu le droit à une performance de qualité égale à l’habitude. Les organisateurs de l’événement; Ville Saint-Gabriel, le Centre local de développement (CLD) et la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray, avaient prévu une première partie consacrée aux jeunes talents de la région. Trois jeunes de la relève ont eu l’opportunité de divertir la foule. À la suite de leur prestation, Majolie Vachet, Morgane Duguay-Asselin et Frédéric Beauchamp ont été chaudement applaudis par le public en plus de recevoir des chèques-cadeaux de commerçants de Ville Saint-Gabriel.

« Pour nous, il était important de poursuivre la tradition de la Roulotte de Paul Buissonneau et aussi offrir l’opportunité à la relève de se produire devant le public. Nous souhaitons d’ailleurs développer davantage ce volet dans la roulotte dans les prochaines années », souligne M. Gaétan Gravel, préfet de la MRC de D’Autray et maire de Ville Saint-Gabriel. La tournée de la roulotte s’est terminée après avoir visité dix municipalités et offert douze représentations. Plus de 2 500 spectateurs ont eu la chance d’y assister. « Nous avons atteint les différents objectifs fixés et nous sommes emballées de la réaction du public face au spectacle. D’ailleurs, nous réfléchissons déjà à l’an deux de la roulotte », ont mentionné Joëlle Paiement et Marie-Julie Asselin du CLD et de la MRC de D’Autray

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.