Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 avril 2018 - 10:34 | Mis à jour : 10:50

Guy Cormier cite l’ancien sénateur américain Wellstone en dîner-conférence.

Nous réussissons tous mieux quand nous réussissions tous

Par Salle des nouvelles

Le 18 avril dernier, au Club de golf le Mirage, se tenait un dîner-conférence bien particulier organisé par la Chambre de commerce et d’industrie les Moulins (CCIM) et la Chambre de commerce de la MRC de l’Assomption – pour le compte de l’Alliance des chambres de commerce de Lanaudière –, lequel était préparé en collaboration avec un partenaire que se retrouve sur l’ensemble du territoire des douze chambres qui composent l’Alliance, soit Desjardins. Plus de 400 personnes ont pris part à l’événement, impatientes de venir entendre le conférencier invité, M. Guy Cormier.

« Nous réussissons tous mieux quand nous réussissions tous », a déclaré d’emblée le président et chef de la direction de la direction du Mouvement des caisses Desjardins, paraphrasant ainsi l’ancien sénateur du Minnesota, Paul Wellstone. « Je vous partage cette phrase parce qu’elle résume bien ma pensée », a-t-il précisé, avant d’ajouter qu’ « il est clair que pour créer des emplois et de la prospérité, attirer de nouveaux résidents, dynamiser nos milieux, nous devons continuer de bien faire notre travail d’entrepreneurs et de financiers. Continuer de faire preuve d’audace et d’ambition. D’accepter de prendre des risques et d’investir! »

M. Cormier a exposé bon nombre de statistiques toutes aussi positives les unes que les autres – notamment la progression du PIB réel de 3,1 % en 2017 et un taux de chômage aussi bas que 5 -. Il a aussi parlé de projets innovants et porteurs, à commencer par la stratégie de relance économique de l’Assomption et à ses pôles d’innovation dans le domaine du commerce intelligent et dans celui des bioproduits végétaux.

« Je pense également au nouveau technocentre de Lavaltrie qui accueillera des entreprises en démarrage dans le domaine des technologies numériques. »

« Vous travaillez aussi au déploiement de services Internet haute vitesse dans plusieurs de vos localités. Dans Montcalm, le projet Luciole, qui permettra de relier par fibre optique toutes les résidences non desservies actuellement, a fait parler de lui pour son côté novateur et pour le leadership de la MRC. Desjardins est fier d’y être associé.

Le conférencier n’a pas manqué, par ailleurs, de souligner l’annonce toute récente de deux investissements totalisant près d’un million de dollars dans la région des Moulins.

« Le premier dans InnoHub - La Centrale, un incubateur dédié au démarrage d’entreprises innovantes avec un fort potentiel de croissance. Cet incubateur sera opéré par le Centre local de développement économique des Moulins (CLDEM), et le second investissement est dans HoloDEC, un laboratoire qui met les technologies de pointe au service de l’imagerie virtuelle. Ce laboratoire est opéré par le Centre collégial de transfert de technologie du Cégep régional de Lanaudière, ici à Terrebonne. »

« Mais certains nuages font de l’ombre sur cette performance : le haut niveau d’endettement des ménages et les déséquilibres dans le marché immobilier au Canada sont à surveiller, de même que l’évolution de nos relations commerciales avec les États-Unis, qui représente une grande inconnue », a-t-il ajouté.

« Mais ma confiance en l’avenir est excellente puisqu’elle repose sur des gens comme vous, les entrepreneurs. Parce que vous êtes des leaders, des bougies d’allumage pour nos communautés », a-t-il conclu, sous une salve d’applaudissements.

La CCIM, CCMLA et l’ACCL étaient, cela dit, toutes très fières du résultat de cette conférence, puisque les participants ont, à maintes reprises, exprimé leur satisfaction face à l’activité.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.