Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 octobre 2017 - 10:49

La Scierie Saint-Michel ouvre ses portes au public

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre de son programme éducatif l’Association forestière de Lanaudière et la Scierie Saint-Michel de Saint-Michel-des-Saints  invitent le grand public à visiter les installations de l’usine et en apprendre plus sur ses sources d’approvisionnement, ses procédés de transformation du bois, la particularité de sa gestion, ses retombées, ses certifications, ses emplois et plus encore. Plusieurs partenaires, dont la municipalité de Saint-Michel-des-Saints et la Chambre de commerce de la Haute- Matawinie se joignent à l’animation ou à la logistique de l’événement.
 
Le 27 octobre ne sera pas un vendredi comme les autres.
Les portes ouvertes de la Scierie Saint-Michel du vendredi 27 octobre, se tiendront de 9h30h à midi et de 13h à 15h. Durée 1h. Les visiteurs souhaitant agrémenter leur expérience d’excursion à Saint-Michel-des-Saints, pourront dîner au village après la visite du matin ou avant celle de l’après-midi. Un menu spécial leur sera concocté par l’Hôtel Central. Il s’agira de préciser ses intentions lors de l’inscription auprès de l’AFL.
 
Des kiosques extérieurs seront animés par quatre organisations (durée 45 min à 1h):
 
Forestiers Champoux et Scierie Saint-Michel:
  • Jean-François Champoux, président et directeur générale  de l’usine sera sur place pour partager des informations et particularités uniques à la scierie. Cela permettra de mieux intégrer les infos à venir lors de la visite intérieure. 
  • Présentation du circuit de production à partir du bois en longueur jusqu’au produit fini. 
  • Connaissance des principales étapes et façons de faire à observer pour obtenir et conserver l’accréditation internationale de gestion durable des forêts  Forest Stewardship Council (FSC), ou en français, « Conseil pour la bonne gestion des forêts », en usage sur les secteurs des récoltes forestières de l’usine.
  • Comment fonctionne le processus de traçabilité des bois récoltés en forêt.
 
Une  entreprise de transformation de comestibles forestiers, sera aussi sur place pour offrir des dégustations et des possibilités d’achats de produits.
 
L’Association forestière de Lanaudière y tiendra aussi un kiosque d’information sur les forêts et sur ses   animations selon les différents groupes d’âge, du préscolaire à l’âge adulte.  
 
Il est obligatoire de s’inscrire pour la visite et le repas en salle à manger, auprès d’Antoine Plouffe-Leboeuf  animateur de l’AFL au 450.836.1851 poste 4 ou par courriel aplouffeleboeuf@aflanaudiere.org    
 
Afin de préserver la qualité de l’expérience les cohortes de visiteurs sont limités à 15 personnes par guide accompagnateur.
 
Les participants doivent aussi porter des chaussures sport fermées et des vêtements chauds pour la circulation sur le site et dans les kiosques. Des casques de sécurité seront fournis.
 
Rappelons  que l’AFL organise et diffuse de multiples activités éducatives dans les écoles primaires et secondaires, auprès des adultes en formation, de même que du grand public.
En collaboration avec les municipalités et d’autres organismes régionaux, elle développe aussi des activités de mise en valeur des espaces naturels et des services d’animation en sciences naturelles et plein air.
 
L’Association forestière et ses partenaires travaillent  également à la réalisation d’Arboria, vitrine de forêt et du bois. Chaque été depuis 3 ans, elle accueille des groupes de jeunes de 6  à 11 ans à son camp de jour Arboria d’une semaine. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.