Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 septembre 2017 - 08:53

La CDÉJ renouvelle son partenariat avec le centre multiservice des Samares

Par Salle des nouvelles

Lorsqu’une personne souhaite réaliser son rêve de devenir entrepreneur, l’obtention de conseils et l’accès à des formations adéquates sont indispensables pour appuyer la concrétisation de son projet. C’est pour cette raison que la Corporation de développement économique de la MRC de Joliette (CDÉJ) est heureuse d’annoncer le renouvellement de son partenariat avec le Centre multiservice des Samares pour offrir différentes formations adaptées à la réalité des personnes qui sont présentement en lancement d'entreprise ou qui souhaitent se lancer en affaires. 

Parmi les sujets abordés durant l’année, mentionnons Impôts et PME, TPS-TVQ, Stratégie de marketing numérique et Techniques de vente. De façon plus immédiate, soulignons que la prochaine formation à l’horaire est LE SERVICE À LA CLIENTÈLE QUI VOUS DÉMARQUE! qui aura lieu les 4 et 11 octobre 2017, de 8 h 30 à midi, au 455, boulevard Base de Roc, à Joliette. Professionnel de la vente depuis plusieurs années, Monsieur Yves Renaud MBA sera le formateur. 

FORMATION INTENSIVE EN LANCEMENT D’UNE ENTREPRISE 
Pour ceux qui veulent se donner toutes les chances de réussite avant de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, le CMS offre également une formation sur mesure de 330 heures réparties sur 12 semaines. L'attestation de spécialisation professionnelle (ASP) « Lancement d'une entreprise » est là pour répondre aux différents besoins liés au démarrage, à la gestion, à la planification et au financement d'une entreprise. Pour les personnes intéressées, par la formation, veuillez contacter le Service aux entreprises et à la communauté : stephane.pare007@cssamares.qc.ca
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.