Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 septembre 2017 - 13:51 | Mis à jour : 13:52

Une belle réussite pour les CJS de la MRC de Joliette!

Par Salle des nouvelles

C’est le 18 août dernier que s’est conclue l’édition 2017 des Coopératives jeunesse de services (CJS) dans la MRC de Joliette. Pour cette treizième édition, les 16 coopérants ont effectué 41 contrats et ont généré des revenus totaux de 3 300 $!
 
Les CJS de Joliette et de St-Charles-Borromée étaient formées de jeunes énergiques de 12 à 17 ans. Les coopérants faisant partie de l'entreprise étaient au cœur des décisions : l'offre de service, les objectifs et les règles de fonctionnement de l'entreprise et le suivi budgétaire. Ils s'occupaient aussi de faire la promotion, d’organiser des activités d’autofinancement et des activités sociales pour maintenir une bonne cohésion d’équipe. Ils ont également reçu plusieurs formations, dont une sur la santé et sécurité au travail. 
 
La CJS est avant tout un projet d’éducation à la coopération permettant aux jeunes de combiner argent de poche et gestion d’entreprise. Tout au long de l’été, les coopérants étaient soutenus par des animatrices, qui avaient pour rôle d'aider les jeunes, de les conseiller et de répondre à leurs questions, sans prendre les décisions à leur place; les participants ont ainsi pu développer leurs habiletés à gérer une entreprise collective. Ils ont aussi acquis plusieurs qualités recherchées par les employeurs, comme le leadership, l’esprit d’équipe et le sens des responsabilités.
 
Le projet CJS est rendu possible dans la MRC de Joliette grâce à la collaboration de nombreux partenaires. Nous tenons à remercier le partenaire majeur du projet CJS, la Coop Profid’Or. « Si le projet CJS en est à sa treizième édition, c’est grâce à l’implication des partenaires locaux. Nous sommes très heureux de ce nouveau partenariat entre la Coop Profid’Or et les CJS de la MRC de Joliette. Leur implication permet de faire vivre une expérience unique à des jeunes qui seront ensuite plus en mesure d’entrevoir le métier d’entrepreneur comme un choix de carrière. » mentionne Elise Rainville, du Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette et membre du comité local.
 
Parmi les autres partenaires, nous retrouvons entre autres : le Fonds étudiant solidarité travail du Québec, Triotech, la Caisse Desjardins de Joliette, la Corporation de développement économique de Joliette, la municipalité de St-Charles-Borromée et la Maison des jeunes La Piaule. 

Le Fonds étudiant solidarité travail du Québec : principal partenaire financier des CJS
Le Fonds étudiant solidarité travail du Québec est le principal bailleur de fonds du projet CJS (coopératives jeunesse de services). Le Fonds étudiant II rembourse le salaire d’un animateur sur deux (de niveau collégial ou universitaire).  Les animateurs ont pour tâche pendant la période estivale d’encadrer douze à quinze jeunes de niveau secondaire qui mettent sur pied leur petite entreprise en offrant des services à la communauté. Le Fonds étudiant II est doté d’un capital de 17,5 millions de dollars dont les revenus annuels de placement, soit tout près d’un million de dollars, permettent à près de 2 000 jeunes de s’initier à l’entrepreneurship jeunesse. 
 
Mis sur pied en 1998 conjointement par la FTQ, le Fonds de solidarité FTQ et le gouvernement du Québec, le Fonds étudiant solidarité travail du Québec est très actif auprès des jeunes.
 
En moyenne chaque année :
 
- 370 emplois directs créés
- 1 600 emplois indirects créés
- 400 organismes bénéficiaires
- 17 régions soutenues
 
Au total, c’est 1 839 815 de dollars qui ont été investis pour les jeunes de toutes les régions du Québec, et ce, depuis plus de 15 ans!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.