Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 août 2017 - 07:20

Une employée diplômée de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) de Saint-Hyacinthe d’Agro-100 accède au poste de Directrice - soutien agronomique/technique et ventes corporatives du Québec

Par Salle des nouvelles

C’est à une jeune professionnelle de l’industrie, madame Audrey Vernier, TP Dta, que vient d’échoir le poste stratégique de Directrice soutien agronomique/technique et ventes corporatives (Québec) d’Agro-100. Madame Vernier a joint les rangs d’Agro-100 en 2014 ; période durant laquelle cette dernière a pu faire valoir son grand bagage de connaissances acquises auprès d'une clientèle variée de producteurs agricoles, en plus de porter une attention spéciale aux cultures maraîchères et de fruits. Madame Vernier occupait jusque-là le poste de directrice adjointe - ventes au détail. 
 
Originaire de la région de Lanaudière, madame Vernier cumule une expérience variée, ayant œuvré, en plus, antérieurement à son arrivée dans l’organisation, à titre de représentante-conseil, pendant ces 5 ans, auprès des producteurs agricoles spécialisés dans la culture des petits fruits et des maraîchers. « Comme directrice soutien agronomique/technique et ventes corporatives d’Agro-100, elle saura parfaitement aider les multiples clients d’Agro-100 à mieux orienter leur marche vers la croissance et à commercialiser davantage leurs productions agricoles dans un contexte de maximisation des revenus » a précisé le président et chef de la direction, Stéphane Beaucage, qui s’est dit réjoui d’avoir pu trouver la perle rare au sein même du personnel de l’entreprise. Madame Vernier conservera, de plus, les responsabilités qui étaient jusqu’ici les siennes auprès de sa clientèle du domaine maraîcher, particulièrement.  
 
« Comme directrice soutien agronomique/technique et des ventes corporatives, je serai, sur le terrain, en mesure de conseiller directement les producteurs agricoles sur les multiples vertus de la fertilisation optimale des sols et sur le potentiel tellement plus grand des sols sains indispensables non seulement à la production alimentaire mais surtout à l’équilibre de nos écosystèmes » a, pour sa part, ajouté madame Vernier qui s’est dite enthousiasmée par ce nouveau défi. Ce recentrage des initiatives de vente et de soutien aux clientèles permettra de répondre toujours plus adéquatement aux besoins nouveaux qui s’expriment auprès tant des clientèles que de l’organisation. 

Madame Julie Bélisle, pourra ainsi, de son côté, à titre de directrice des ventes au détail, déployer encore plus énergiquement toutes les stratégies de croissance utiles auprès de nos clientèles agricoles desservies directement par nos points de ventes situés à Joliette, Batiscan et La Baie, au Saguenay-Lac-St-Jean, et ce, avec un soutien agronomique encore plus présent dans l’offre de produits et services axée essentiellement sur la croissance des cultures et des revenus des producteurs agricoles. Pour le président d’Agro-100, la nomination à ce poste stratégique de madame Vernier démontre bien à quel point l’entreprise possède non seulement une force d’attraction naturelle auprès des jeunes professionnel(le)s, mais aussi une bonne capacité de rétention des talents, d’où, vraisemblablement, la justification de sa certification d’EMPLOYEUR REMARQABLE, émise par le Bureau de Normalisation du Québec (BNQ).  
 
Monsieur Beaucage a conclu en affirmant avoir la conviction que la détermination, le sens des affaires, la sensibilité et la grande capacité d’écoute des marchés de madame Vernier sauront contribuer, en toute synergie avec la direction des ventes au détail, à la croissance sans cesse soutenue de l’entreprise lanaudoise dans le marché du Québec. 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.