Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 juillet 2017 - 10:49

Le centre-ville de Joliette attire de nouveaux investisseurs immobiliers

Par Salle des nouvelles

Gestion Morin Inc. propriété de Meghan Dalia Morin et de Ian Napoléon annoncent l'acquisition de la propriété sise au 475 rue Notre-Dame à Joliette et connue comme étant l’édifice Battah Frères. L’édifice, en soi, est d’une architecture intéressante, créée par des architectes anglais en 1968. Le concept architectural a été inspiré par l’édifice du Centre Eaton de Montréal et les paliers se déploient dans l’espace d'une façon unique et originale.
 
Les propriétaires ont une multitude d’idées pour le revitaliser allant d’un concept mixte de logements résidentiels, d’espaces à bureaux commerciaux et de commerces de détail, et ce, tout en préservant la personnalité du bâtiment. Nous souhaitons donner une seconde vie à un édifice et un site unique qui a énormément de potentiel, a précisé Madame Morin.

Les propriétaires se sont déjà entourés professionnels spécialisés dans le domaine pour les appuyer dans leur projet. Architectes, comptables et de la firme d’agents immobiliers de Jérémie Bilodeau Via Capitale qui sont déjà à l’œuvre pour redonner vie à ce bâtiment.

Chose certaine, les nouveaux propriétaires affirment que le projet s’intègrera parfaitement dans le paysage du centre-ville de Joliette. Stratégiquement bien situé, le centre-ville de Joliette offre plusieurs opportunités d’affaires intéressantes et les nouveaux promoteurs Meghan Morin et Ian Napoléon compte bien en tirer le meilleur.

« Nous sommes heureux d’accueillir un projet économique si intéressant et soyez assurés que nous travaillons conjointement avec les promoteurs pour leur apporter tout le soutien possible » mentionne David Bélanger, président de la SDCJ.

À l’évidence, Meghan et Ian possèdent toutes les qualités d’un entrepreneur, ils sont passionnés, déterminés et visionnaires. Pour tout projet, vous pouvez rejoindre Michel Champagne au 450-760-1907.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.