Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 juin 2017 - 14:57

Le marché fermier de Saint-Norbert revient cet été

Par Salle des nouvelles

Devant l’engouement de la population lanaudoise pour le marché fermier de Saint-Norbert, les artisans-producteurs seront au rendez-vous encore une fois cette année. À raison d’un vendredi par mois, de 12 h à 19 h — les 23 juin, 21 juillet, 18 août et 15 septembre, vous pourrez vous procurer des produits frais, cultivés et/ou transformés par des gens de chez-nous. Installé sur le terrain de l’église, le marché offrira : petits fruits, légumes frais, miel, agneau, œufs, confitures, produits de l’érable, vins et pâtisseries, savons naturels ainsi que beaucoup d’autres primeurs bien de chez nous.  

Mme Sylvie Gauthier, initiatrice du projet, espère que cette seconde expérience sera une nouvelle fois couronnée de succès : « Cette année, les artisans-producteurs se sont surpassés pour offrir une grande variété de produits frais et transformés. L’expérience de l’an passé nous a permis d’élargir l’offre, d’offrir plus de journées de marché et d’allonger les heures d’ouverture. »

Comme l’an passé, le Cercle des fermières de Saint-Norbert exposera dans l’église les travaux réalisés cette année. De plus, vous pourrez vous initier au secret de la reliure traditionnelle avec Isabelle Chassé et admirer le travail de l’aquarelliste Francine Lajeunesse.  

Lors de la journée d’ouverture du 23 juin, le marché proposera un 5 à 7 sous le thème « Bulles et fraises » avec musique en direct pour marquer l’événement. Tous sont invités à venir y célébrer le retour de cette initiative dynamisante pour le milieu.

Ce marché est organisé en collaboration avec la municipalité de Saint-Norbert et soutenu financièrement par la MRC de D’Autray pour l’édition 2017. 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.