Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 mai 2017 - 09:34 | Mis à jour : 09:39

La promesse d’un bel avenir pour Les Écrans Verts, fabricant de clôtures et murs antibruit écologiques !

Impressionnant succès d’une PME de la région à l’émission Dans l'Oeil Du Dragon : Des investisseurs unanimement enthousiastes

Par Salle des nouvelles

Il est de notoriété publique que les cinq investisseurs de l’émission Dans l’Œil du Dragon sont féroces. 

Lundi le 8 mai dernier, ils ont pourtant été particulièrement enthousiastes lorsque Francis Allard et Olivier Payette, fondateurs de la société Les Écrans Verts leur ont présenté leurs produits : des clôtures et murs antibruit entièrement naturels et fabriqués ici, au Québec, à Saint-Roch-de-l’Achigan.

Qui sont ces deux jeunes fils d’agriculteur à l’origine de cette entreprise qui a séduit Serge Beauchemin, au point de vouloir y investir plus de 150 000$ ? 


Qui sont Les Écrans Verts et comment ont-ils commencé ?

Vous en avez très probablement déjà entendu parler : 
Lauréats du prix des jeunes entrepreneurs en 2012, Francis Allard et Olivier Payette ont commencé à collectionner les succès il y a quelques années déjà. 

Animés par un idéal écologique et par une volonté d’améliorer l’espace urbain ils ont commencé à utiliser ces saules pour en faire de magnifiques « écrans verts » qui remplacent petit à petit ces murs en béton que nous voyons le long de nos routes. 

Suite aux innombrables demandes de particuliers souhaitant ce type de design pour leurs cours personnelles, Les Écrans Verts ont démarré la fabrication de clôtures et palissades résidentielles : le succès fut immédiat. 

Aujourd’hui, vous pouvez voir leurs murs antibruit sur plus de 5 km de route partout à travers le Québec, et plus de 20 personnes demandent chaque jour à se faire installer leurs clôtures. 
C’est cette croissance et cette demande qui a séduit Serge Beauchemin le lundi 08 mai dernier lors du passage de LEV à l’émission Dans l’Œil du Dragon, au point de proposer un investissement de plus de 150 000$. 


Quel avenir pour Les Écrans Verts ?

Tout naturellement, la demande pour les murs antibruit et les clôtures résidentielles a dépassé les frontières : d’abord en Ontario, mais également aux États-Unis ; Les Écrans Verts se font également demander pour l’aménagement de parcs, d’évènements de grande envergure, et de végétalisation du paysage urbain.  

La question n’est pas jusqu’où iront Les Écrans Verts : la réponse est claire, partout en Amérique du Nord. 
Leur objectif : devenir leader du marché des murs antibruit et clôtures vertes. 
Forts de leur visibilité qui s’accroit chaque jour et de l’ajout de partenaires d’envergure, nous ne pouvons que penser que leurs buts seront atteints. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.