Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 mai 2017 - 09:06

Agro-100 de Joliette et Batiscan et Ferme J.B. Larouche & Fils, Gazon Larouche de La Baie s’allient pour lancer un centre de distribution

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre d’un partenariat d’affaires inédit, Ferme J.B. Larouche & Fils et Gazon Larouche, de La Baie, et Agro-100 ont scellé une entente qui se matérialise par la construction d’un nouveau Centre de distribution et d’entreposage d’engrais et de fertilisants destiné à desservir, exclusivement, le grand marché du Saguenay-Lac-St-Jean, depuis ville de La Baie.

« Lancée au cours de l’automne dernier, la construction de ce Centre de distribution et d’entreposage exclusif entrera en opération dès le printemps 2017 » a précisé le président de Ferme J.B. Larouche & Fils et Gazon Larouche, monsieur Dany Larouche qui s’est dit, aujourd’hui, enthousiasmé tant par les perspectives de développement d’affaires que ce partenariat stratégique laisse entrevoir pour son entreprise que par la valeur ajoutée que cela représentera pour les quelque 1 300 entreprises agricoles de la région qui trônent dans une superficie de 106 500 kilomètres carrés, au troisième rang provincial pour son étendue.

Ce sont des produits tels les semences, les engrais granulaires et les chaulants-fertilisants hyper-performants d’Agro-100 qui deviendront ainsi pleinement disponibles aux centaines de producteurs agricoles de la grande région. « Cette présence importante d’un des seuls producteurs d’intrants agricoles de haute-technologie à propriété québécoise leur assurera ainsi une sécurité d’approvisionnement en produits aptes à améliorer leurs revenus et accroître leur performance » a pour sa part précisé le président et chef de la direction d’Agro-100, Stéphane Beaucage, appuyé en cela par Steeve Potvin, le directeur de territoire d’Agro-100 au Saguenay-Lac-St-Jean. 

« Grâce au caractère audacieux et innovateur des agriculteurs saguenéens et jeannois, qui comptent parmi les plus productifs du Québec, la région pourra ainsi accroître sensiblement ses revenus bruts annuels de 271 millions de dollars (273M $)» ont ajouté messieurs Larouche et Beaucage. 

Toutes les cultures, aux dires de ceux-ci, pourront largement profiter de cette nouvelle offre de proximité dans la région, qu’il s’agisse de production laitière, qui se classe au premier rang avec des ventes à la ferme évaluées à 113 millions de dollars (113M$), des grandes cultures, que de celle des pommes de terre ou  des bleuets, par exemple.

Le président d’Agro-100 a souligné la très grande expertise des acteurs de Ferme J.B. Larouche et Gazon Larouche qui sont en affaires de bientôt 70 ans, et dont les premières armes ont été réalisées avec succès et constance dans le domaine des grandes cultures.

L’érection à ville La Baie, de ce nouveau Centre de distribution et d’entreposage exclusif aura nécessité un investissement de près d’un quart de million de dollars (,25M $) et sera fin prêt à entrer en opérations incessamment.

À propos d’AGRO-100  
Agro-100 est une entreprise spécialisée dans la recherche, la fabrication et la mise en marché d’intrants agricoles haute technologie qui valorisent l’utilisation des matières résiduelles fertilisantes. Pour Agro-100, la viabilité environnementale exige de trouver des moyens innovateurs et d’utiliser des produits qui réduisent notre empreinte carbonique afin de préserver et de léguer aux générations futures un environnement fertile, en santé et riche en diversité. Agro-100 recycle et réutilise les matières résiduelles fertilisantes (MRF) de façon avantageuse pour le milieu agricole.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.