Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 mars 2017 - 08:18

Une campagne d’achat local qui fait sourire

Par Salle des nouvelles

La Chambre de commerce Brandon (CCB) grâce au soutien financier du programme d’aide aux collectivités rurales de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray lance une campagne d’achat local mettant de l’avant les entrepreneurs et travailleurs du secteur Brandon. 

Le concept est simple et consiste à prendre une photographie d’un(e) entrepreneur(e) ou d’un(e) employé(e) du secteur Brandon dans son milieu de travail afin de mettre un visage familier sur les entreprises. L’objectif principal du projet est de conscientiser la population que lorsqu’elle encourage une entreprise locale, elle encourage des gens d’ici ayant à cœur la vitalité économique du secteur Brandon. 

Au total, douze entreprises seront en vedette à partir de mars 2017, et ce, sur une période d’un an. Les entreprises participantes verront leur photographie diffusée sur le site Internet et les médias sociaux (page Facebook, infolettre mensuelle, etc.) de la CCB. Ces photographies seront aussi distribuées dans les « publisacs » du secteur Brandon. Finalement, de grandes bannières imprimées se déplaceront dans les lieux achalandés du grand Saint-Gabriel. D’ailleurs, le Marché Métro Plus Saint-Gabriel, la pharmacie Jean Coutu de Saint-Gabriel et la Caisse Desjardins du Nord de Lanaudière ont généreusement accepté d’afficher les bannières dans leurs locaux. 

En plus des capsules radio sur les ondes de CFNJ 99.1, la Chambre de commerce Brandon se positionne comme un véhicule important pour la promotion des entreprises et de l’achat local. 

« Nous sommes fiers d’offrir à nos membres l’opportunité de rejoindre la population ainsi que les partenaires du milieu économique, nous sentons que c’est un réel besoin», a mentionné Mélina Courchesne Barthe, coordonnatrice de la CCB par la voie d’un communiqué de presse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.