Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 janvier 2017 - 09:54

Une conférence spéciale pour le dîner mensuel de la Chambre : la région de Joliette à l’ère numérique

Par Salle des nouvelles

La Chambre de Commerce du Grand Joliette (CCGJ) est fière de recevoir un panel d’invités pour le dîner spécial du mois de février. Mathieu Brassard de Karbur, assurera l’animation de la conférence qui a pour sujet, la région de Joliette à l’ère numérique.  
 
Pour l’occasion, notre panel sera composé de madame Sonia Hénault, directrice des communications à la Ville de Joliette, madame Maude Jetté, propriétaire de la boutique en ligne Cactus et Béton et de madame Renelle Nicoletti, directrice des ventes et du marketing pour Nicoletti Pneus & Mécanique. 
 
Lors du dîner mensuel du 6 février prochain, qui se tiendra au Château Joliette à partir de 11 h 45, nos invités nous entretiendrons sur l’utilisation des outils numériques. À l’heure où le commerce en ligne, les réseaux sociaux et le Web en général sont sur toutes les lèvres, comment les entreprises de la région de Joliette évoluent-elles?  
 
Lors de ce dîner, la Chambre profitera de l’occasion pour remettre le titre de personnalité du mois de février à Fleetinfo et soulignera le 30e anniversaire des Assurances Boyer Tessier ainsi que le 45e anniversaire du Centre d’action bénévole Émilie-Gamelin. 
 
Le Comité Dîners de la Chambre vous invite à partager un bon repas en compagnie de partenaires du milieu d’affaires et ce, tout en vous informant sur un sujet d'actualité. Vous pouvez d’ores et déjà confirmer votre présence et réserver vos billets auprès de la permanence de la Chambre de Commerce du Grand Joliette par courriel à info@ccgj.qc.ca ou par téléphone au 450 759-6363.  
 
La tenue des dîners conférences de la Chambre de Commerce du Grand Joliette est une présentation des avocats et professionnels du cabinet Dunton Rainville de Joliette. 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.