Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 décembre 2016 - 08:36

L’agglomération de joliette : 4e meilleure collectivité québécoise de taille moyenne pour ses politiques entrepreneuriales

Par Salle des nouvelles

Selon le sondage annuel de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) sur le classement des collectivités  entrepreneuriales au Canada pour 2016, l’agglomération de Joliette se hisse au 4e rang des villes québécoises de taille moyenne (moins de 150 000 habitants) pour la qualité de ses politiques entrepreneuriales. 

Dans cette catégorie, on retrouve les agglomérations où les entrepreneurs considèrent que les administrations municipales font le plus d’efforts pour soutenir l’entrepreneuriat et sont les mieux cotées par les chefs d’entreprise. 

« C’est extrêmement stimulant de constater que la synergie entre tous les décideurs municipaux de l’agglomération de Joliette et leur mandataire pour le développement économique et le soutien à l’entrepreneuriat, la CDÉJ,  permet d’assurer un accompagnement efficace de nos entrepreneurs! », a déclaré M. Alain Bellemare, préfet de la MRC de Joliette. 

LES COMPOSANTES DU SONDAGE 
Pour déterminer le classement global des 121 villes au Canada, le sondage de la FCEI se base sur différents indicateurs regroupés dans trois catégories qui sont : 

  • les « politiques » (taxes, réglementation, coût de l’administration municipale, sensibilité des instances municipales envers les entreprises locales) 
  • la « présence » (nombre d’entreprises, de travailleurs autonomes, commerces/habitant, etc.) 
  • les « perspectives» (optimisme des chefs d’entreprises, nouveaux projets, rendement des entreprises) 

Étant donné que chaque ville ou agglomération a ses propres caractéristiques naturelles et ses avantages relatifs, il est important d’analyser les résultats selon les trois grandes composantes. Ainsi, pour l’agglomération de Joliette, le résultat sur les  « politiques » pour 2016 (33,8/40) reste relativement stable par rapport à l’an dernier (34,1/40). 

Dans le cas de la catégorie « présence », mentionnons une hausse de 4,4 points, passant de 8,1/25 en 2015 à 12,5/25 cette année. Cette catégorie est une représentation de l’importance de la croissance de l’entrepreneuriat durant l’année. Une croissance de cet indicateur suggère qu’une collectivité a une plus grande capacité d’attirer de nouveaux entrepreneurs ou des entrepreneurs expérimentés en plus offrir de bonnes occasions d’affaires et une croissance supérieure de l’emploi.  

Au niveau des indicateurs de la catégorie  « perspectives », les résultats de Joliette ont diminué comparativement à 2015 (18,4/35). Joliette obtient cette année 13,8/35, soit 4,6 points de moins que l’année dernière. Précisons que les perspectives entrepreneuriales sont une perception des entrepreneurs et  font référence aux indicateurs associés à l’optimisme et aux plans de croissance des entreprises.  

Devant cet état de fait, Ginette Mailhot, présidente de la CDÉJ, affiche un optimisme rassurant : « Avec plus de 500 M$ d’investissements dans la MRC de Joliette en 2016 nous vivons une belle effervescence économique qui créera assurément des retombées économiques importantes. Du côté de la  CDÉJ, conjointement avec les acteurs économiques de chacune de 10 municipalités de la MRC de Joliette, nous allons intensifier notre leadership et nous unir vers une vision concertée de création de richesse collective à laquelle pourront adhérer tous les intervenants de l’écosystème local. » 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.