Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 décembre 2017 - 13:21 | Mis à jour : 13:23

L’affluence du service de taxibus ne dérougit pas

Plus de 2 100 déplacements comptabilisés en novembre

Par Salle des nouvelles

Au début du mois de décembre, le Service de transport de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray a annoncé que son service de taxibus a connu le mois le plus achalandé de son histoire. En novembre, les employés ont planifié 2 192 déplacements, une somme 38 % supérieure à l’année précédente.  
 
Le taxibus est un service de transport porte-à-porte à faible coût effectué par taxi. Moyennant une réservation faite 24 heures à l’avance et selon d’autres conditions, les usagers peuvent circuler sur le territoire d’autréen. Quatre circuits quotidiens sont proposés de même qu’un circuit hebdomadaire reliant Saint-Gabriel à Berthier.  
 
Dès janvier 2018, un sixième circuit reliera le pôle Brandon et la municipalité de Sainte-Élisabeth à la MRC de Joliette. Ce dernier suppléera à l’autobus du circuit 31 qui sera aboli le 31 décembre 2017.  Dès la mise en service du nouveau taxibus, la desserte de la municipalité de Sainte-Élisabeth s’étendra à l’ensemble de son territoire.  
 
10 déplacements gratuits pour les nouveaux inscrits 
L’offre promotionnelle de la MRC est toujours en vigueur. Chaque nouvel inscrit au service obtiendra dix déplacements gratuits dont il devra se prévaloir d’ici le 31 décembre 2017. Un transport allerretour équivaut à deux déplacements.  
 
Les personnes nécessitant des déplacements réguliers peuvent également se procurer des laissezpasser mensuels avantageux. Les horaires, tarifs et cartes relatifs à chaque circuit sont accessibles sur le site Internet de la MRC au www.mrcautray.qc.ca
 
L’équipe du service de transport de la MRC reçoit les réservations et les demandes d’information par téléphone au 450 835-9711 ou au numéro sans frais 1 877 835-9711. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.