Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 novembre 2017 - 13:54

Un succès pour la Semaine des entrepreneurs à l’école dans Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Du 13 au 24 novembre derniers,  834 étudiants lanaudois de 12 à 17 ans ont participé à la Semaine des entrepreneurs à l’école. Au programme? 13 conférences gratuites données dans les écoles secondaires publiques et privées de toute la région de Lanaudière, animées bénévolement par huit entrepreneurs de tous les horizons afin de sensibiliser les élèves à l’esprit d’entreprendre. L’initiative Semaine des entrepreneurs à l’école, qui cadre avec la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, est une réalisation d’OSEntreprendre et est rendue possible grâce à l’appui de la Banque Nationale, la Caisse de dépôt et placement du Québec ainsi que de Desjardins. Dans la région, l’organisme Lanaudière Économique en a été le mandataire.

« Les étudiants ont eu la chance de découvrir et côtoyer, au cours d’une conférence, des entrepreneurs aguerris tels que Marie-Élène Corbeil de MEC événements,  Mélanie Émond de Mélanie Émond photographe, Marie-Hélène Hotte des Cartons Corruguard, Ernest Yale de Triotech, Dominic Larin de Lounge Factory, Jacques Chevrette de Papiers CCT, Pascal Adam des Pimentiers ainsi que Mathieu Ricard de Riego. Chacun d’eux est un exemple de vision, de ténacité et de résilience, dont la passion pour leur entreprise est bien vivante. Les paroles de ces entrepreneurs allaient bien au-delà de leur histoire d’affaires, c’étaient de véritables messages de persévérance. Des leçons de vie dont le souhait était d’aider généreusement ces jeunes au cours des années à venir et possiblement de contribuer à la naissance de futurs entrepreneurs. Croyez-moi, la motivation et le rêve étaient bien présents ! »,  de dire M. Jean-François Dupuis, directeur exécutif de Lanaudière Économique, responsable lanaudois de la Semaine des entrepreneurs à l’école.

« En se tenant au début de l’année scolaire, ces belles rencontres visent également à donner le goût aux jeunes de réaliser leur propre initiative! Faire un projet entrepreneurial en classe contribue à donner du sens aux apprentissages (à quoi ça sert), à la construction de l’identité (découvrir qui je suis), au sentiment de compétence (en quoi je suis bon), à l’orientation (ce que j’aime faire) et au sentiment d’appartenance. Un formidable levier éducatif qui favorise la réussite des élèves! », explique Manon Théberge, présidente-directrice générale d’OSEntreprendre.

À propos de Lanaudière Économique
Lanaudière Économique est un organisme à but non lucratif dont la mission est de répondre aux enjeux communs de développement économique local et contribuer à la prospérité et au rayonnement de Lanaudière en favorisant la synergie des acteurs du développement économique.

Les alliés de la Semaine des entrepreneurs à l’école
La Semaine des entrepreneurs à l’école est un projet réalisé en collaboration avec de précieux alliés : Academos, Association québécoise d’information scolaire et professionnelle, Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, Réseau M et les conférences Entreprendre ça te branche, Fusion jeunesse, Futurpreneur Canada, Jeunes entreprises du Québec, Idée éducation entrepreneuriale, Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec, Réseau québécois des écoles entrepreneuriales et environnementales.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.