Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 novembre 2017 - 09:45 | Mis à jour : 09:49

Québec accorde une aide financière de plus de 399 000 $ à la Ville de Notre-Dame-des-Prairies

Par Salle des nouvelles

Le gouvernement du Québec attribue une aide financière maximale de 399 875 $ à la Ville de Notre-Dame-des-Prairies, située dans la région de Lanaudière, pour des travaux de réfection.

La ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, en a fait l'annonce au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, M. André Fortin. Pour sa part, la Ville participe au financement de ce projet pour un montant représentant 50 % du coût total qui s'élève à 799 750 $.

Les travaux consistent dans la réfection du rang de la Deuxième-Chaloupe et visent à maintenir la route en bon état et à assurer la sécurité des usagers qui l'empruntent. Ce projet s'inscrit dans le cadre du programme Réhabilitation du réseau routier local - Volet Accélération des investissements sur le réseau routier local.

Citations :

« Notre appui financier à la voirie locale nous permet d'accompagner les municipalités dans leurs besoins en matière de maintien et d'amélioration des infrastructures routières locales. Je me réjouis que le gouvernement apporte ce soutien financier à la Ville de Notre-Dame-des-Prairies. »

André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports

« Cette aide financière est une excellente nouvelle pour les citoyennes et citoyens de Notre-Dame-des-Prairies. Ces travaux de réfection nécessaires à l'amélioration du réseau routier permettront, à terme, d'améliorer la qualité de vie des usagers de la route qui empruntent régulièrement cet axe routier. »

Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.