Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 novembre 2017 - 09:30

Une entente entre la Ville et le Cégep à Joliette permet la relance de la programmation aquatique

Par Salle des nouvelles

Grâce à une entente ratifiée aujourd’hui entre la Ville et le Cégep régional de Lanaudière à Joliette, les sportifs aquatiques pourront reprendre leurs activités dès janvier 2018.

Dorénavant, la programmation aquatique de la piscine du Cégep à Joliette sera présentée et assurée par la Ville de Joliette via son service des Loisirs et de la culture. 

Le maire de Joliette, M. Alain Beaudry, parle d’une entente positive et avantageuse pour les citoyennes et citoyens de tous âges. « La clientèle de la piscine ne sera pas dépaysée! Nous souhaitons repartir avec la même grille de cours, en restant à l’écoute des besoins exprimés par la clientèle pour la bonifier sur mesure. »

Pour la directrice du Cégep, Mme Hélène Bailleu, cette entente permettra à l’établissement de se concentrer sur son mandat pédagogique, tout en maximisant le potentiel d’utilisation d’une de ses infrastructures au profit de la population. « En confiant la gestion de la programmation à la Ville de Joliette, nous nous assurons d’une expertise en termes de gestion récréative et d’une offre qui s’adaptera aux besoins de la population. »

La session d’hiver s’échelonnera du 12 janvier au 29 mars. Les détails des cours offerts sont disponibles sur le site Internet de la Ville de Joliette au www.ville.joliette.qc.ca.  Les citoyennes et citoyens de Joliette pourront s’inscrire en ligne du 27 novembre au 8 décembre ou directement au service des Loisirs et de la culture à l’hôtel de ville. Afin de faciliter le processus d’inscription, les résidents de Joliette sont priés de se procurer la carte Citoyen, et ce, dès maintenant. Les non-résidents pourront s’inscrire à compter du 30 novembre

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.