Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 octobre 2017 - 14:43

Gestion des matières résiduelles : Saint-Charles-Borromée toujours classée au rang des meneurs

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Grâce aux efforts collectifs, la Municipalité de Saint-Charles-Borromée continue d'améliorer sa performance annuelle et demeure dans le top 3 des villes et municipalités de la MRC de Joliette affichant le plus haut taux de récupération. 

Le bilan 2017 rend compte de la performance quant à la quantité de matières résiduelles détournées du site d’enfouissement. Celui-ci révèle que le taux de récupération a augmenté de 1 % par rapport en 2016, passant de 49 % à 50 %. Les performances sont à la hausse, aussi bien pour la collecte sélective que celle des matières organiques. L’achalandage à l’Éco-Parc connaît lui aussi une croissance puisqu’on note une augmentation de 19 % du nombre d'usagers d’ici. C’est dire que de janvier à septembre, le nombre de Charlois ayant convergé vers ce parc de récupération est de 2 081. 

Alors que la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD) se déroule du 21 au 29 octobre, ces données sont encourageantes, mais de nombreux efforts restent à faire vers l’atteinte du « zéro déchet ». « Je salue les efforts et l’énergie déployée par les familles et les foyers charlois en matière de participation aux différentes collectes, souligne le maire, M. Robert Bibeau. « Mais en cette semaine de réduction des déchets, le défi de consommer autrement se pose. Car même si Saint-Charles-Borromée se classe parmi les bons élèves, la moitié des matières résiduelles que nous générons au Québec se retrouve dans les lieux d’élimination », rappelle le maire. 

C’est d’ailleurs le thème de la SQRD pour l’année 2017 : s’attarder à la consommation et aux solutions à notre portée pour consommer autrement. La réduction à la source se présente comme la solution la plus concrète pour limiter la quantité de déchets. 

Rappels pour consommer autrement :
• Acheter des produits de seconde main et participer aux ventes-débarras
• Acheter des produits réparables et durables
• Apprendre à réparer ses objets
• Acheter des produits en vrac ou peu emballés
• Réemployer les contenants de plastique ou de verre 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Je suis un recycleur et un ramasseur et je trouve que il y a trop de dechets recyclage dans nos poubelles, je serais un des premiers a y travailler si y aurait des usines a déchet

    Jacques Bouvier - 2017-10-24 11:32