Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 octobre 2017 - 13:39 | Mis à jour : 14:53

Semaine de prévention des incendies

Le samedi 14 octobre, c'est à la caserne d'incendie de Saint-Charles-Borromée que ça se passe!

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre de la Semaine de prévention des incendies, une journée portes ouvertes aura lieu le samedi 14 octobre, de 10 h à 15 h, à la caserne d’incendie située au 525, rue de la Visitation à Saint-Charles-Borromée. Plusieurs activités sont prévues, au grand bonheur des familles de tous les environs! 

C’est sur le thème « La prévention, c’est bon! C’est dans la cuisine que ça se passe! » que se dérouleront les activités organisées par le Service de la prévention des incendies de Saint-Charles-Borromée. En phase avec la thématique 2017, les pompiers souhaitent conscientiser les citoyens aux dangers potentiels d’incendie liés aux feux de cuisson. Ceux-ci pourront répondre aux questions et offrir de précieux conseils sur ce sujet en visitant les kiosques de prévention. D’autres activités seront également offertes aux familles : visite des camions et des nouveaux équipements, jeux d’adresse, structures gonflables, diner hot-dog, présence des mascottes Charlo et Marcus de la Pat’Patrouille! 

« L’activité portes ouvertes obtient toujours un franc succès parce qu’elle permet aux citoyens de se familiariser avec le métier de pompier dans un contexte festif et convivial. C’est aussi l’occasion idéale d’établir un contact privilégié avec les citoyens des neuf municipalités que nous desservons », explique M. Jacques Fortin, directeur du Service de la prévention des incendies. 

Les pompiers attendent donc les familles de Saint-Charles-Borromée, mais aussi de Saint-Ambroise-de-Kildare, Sainte-Mélanie, Notre-Dame-de-Lourdes, Saint-Paul, Crabtree, Sainte-Marie-Salomé, Saint-Thomas et Village Saint-Pierre en très grand nombre ce samedi! 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.