Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2017 - 14:18 | Mis à jour : 14:20

Une candidature conjointe pour quatre conseillers municipaux de Saint-Félix-de-Valois

Par Salle des nouvelles

Quatre des conseillers sortant de la municipalité de Saint-Félix-de-Valois ont annoncé qu’ils solliciteront un prochain mandat à l’occasion du scrutin du 5 novembre prochain (j’ajouterais ce mot). Il s’agit de Maryse Gouger (district 1), Audrey Boisjoly (district 2), Pierre Lépicier (district 4) et Sylvain Trudel (district 5).  
 
« Nous annonçons notre candidature conjointement, mais nous nous présentons tous comme conseillers indépendants. Dans le dernier mandat, nous avons eu à travailler ensemble sur divers dossiers et nous avions une bonne entente au sein du Conseil », ontils lancé.  
 
 « Nous souhaitons recevoir à nouveau la confiance des citoyens pour mener à terme des dossiers dans lesquels nous nous sommes déjà engagés et que nous considérons importants, tels que le prolongement des pistes cyclables et l’amélioration de la fluidité routière. Également, nous espérons prendre en main de nouveaux projets comme la mise sur pied d’une politique d’achat local, la gestion efficace de l’eau potable et la construction d’une patinoire couverte », ont-ils ajouté.  
 
Rappelant qu’il est essentiel pour eux de placer les citoyens au cœur de leurs décisions, les quatre conseillers ont décrété que leur mission était d’assurer à tous les Féliciens et Féliciennes un environnement sain dans lequel chacun pourra s’épanouir. 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.