Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 août 2017 - 14:49

Succès pour la première édition de l’Épluchette du maire

Par Salle des nouvelles

La première édition de l’épluchette de blé d’Inde coorganisée par le maire de Saint-Charles-Borromée et la FADOQ NotreDame-de-L’Entente, dimanche dernier au parc Casavant-Desrochers, a connu un franc succès. Le maire André Hénault s’est dit agréablement surpris du nombre de citoyens qui sont venus le rencontrer pour cette occasion.  

Les Charloises et les Charlois ont répondu en grand nombre à l’invitation du maire et avec beaucoup de plaisir; plus de 300 personnes ont convergé vers le site pour l’Épluchette du maire. « Cet événement me tient à cœur, car comme vous le savez, c’est la dernière fois que j’y suis en tant que maire. Depuis le début de l’été, des animations et des événements se succèdent dans notre belle municipalité. Pour nous, il faut que, toujours, il se passe quelque chose à Saint-Charles-Borromée. L’été peut finir, mais la chaleur de nos cœurs en fête va rester », a déclaré M. Hénault lors de son allocution. 

Le maire a ajouté que l’épluchette n’aurait pu être possible sans l’aide des bénévoles du club FADOQ Notre-Dame-de-L’Entente qui a rendu possible, sous la thématique western, le mariage des activités traditionnelles aux activités familiales. Ainsi, les participants de tous âges ont pu profiter des diverses attractions : s’adonner à quelques pas de danse en ligne, se mettre en selle sur le taureau mécanique, sauter dans les jeux gonflables et bien sûr déguster le délicieux maïs récolté dans la région. 

Notons finalement que la Caravan-découverte de la Municipalité a fait un arrêt à l’Épluchette du maire avec un atelier de « Zumba Gold » offert par le Studio En Corps. Ce concept de « zumba en position assise » a séduit les aînés, lesquels ont pu goûter à tout le plaisir que peut procurer cette activité physique alliant musique et mise en forme aérobique! 
-

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.