Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 juillet 2017 - 14:50

Construction d’une buanderie publique dans Lanaudière

Le ministre Barrette sommé de mettre fin aux retards indus

Par Salle des nouvelles

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) et le Parti québécois (PQ) sonnent l’alarme au sujet de la construction d’une nouvelle buanderie publique dans Lanaudière. Ce projet accuse d’importants retards d’exécution au point de compromettre ce développement attendu depuis près de dix ans par la population et par les travailleuses et les travailleurs de la région. 

Constatant qu’au moins trois lobbyistes ont tout récemment été mandatés par la Buanderie Blanchelle inc. pour exercer leur influence et remettre en cause le projet de construction de plus de 20 millions de dollars entièrement autofinancé, la CSN et le PQ somment le ministre Gaétan Barrette de donner sans délai toutes les autorisations nécessaires à la réalisation de la buanderie qu’il a d’ailleurs autorisée le 24 mars 2016, non sans avoir pesé et soupesé les tenants et aboutissants.

« Il n’y a aucun motif justifiant que le ministre refuse ou retarde inutilement les autorisations afin d’assurer la phase d’exécution de cette buanderie, soit l’élaboration des plans et des devis définitifs pour entreprendre rapidement les travaux de construction, lance Jean Lacharité, vice-président de la CSN. Le ministre doit lancer un message clair à ceux qui s’acharnent à empêcher la réalisation de ce projet public : il doit dire non à toute tentative d’influence qui n’est ni légitime ni conforme au processus qui l’a conduit à donner clairement son aval au projet d’une buanderie publique. »

« Voilà plus d’un an que le ministre a annoncé que le projet de buanderie publique Lavérendière irait de l’avant, après avoir lancé un appel d’offres et soumis les résultats à une firme indépendante pour analyse, d’affirmer Diane Lamarre, députée et porteparole de l’opposition officielle en matière de santé, d’accessibilité aux soins et de soutien à domicile. Les conclusions étaient sans équivoque : les projets publics ont démontré qu’ils étaient moins coûteux que ceux du secteur privé. Pourquoi les choses tardent autant à se mettre en branle dans Lanaudière? Qu’est-ce qui bloque? »
 
Thérèse Martin, présidente du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CISSS de Lanaudière (STTCSSSNL-CSN), souligne que c’est la deuxième fois que le processus menant à la construction de la buanderie Lavérendière est retardé. « En avril 2014, le même projet a été stoppé à l’arrivée du gouvernement libéral alors que toutes les autorisations avaient déjà été accordées sous le précédent gouvernement. Et aujourd’hui, on se retrouve à devoir attendre encore et encore. C’est inadmissible pour la population de la région et pour les travailleuses et les travailleurs de la région. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.