Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 février 2017 - 10:49

L’industrie touristique se porte bien dans Lanaudière

Par Salle des nouvelles

En effet, depuis janvier 2016, les indicateurs de performance permettant de mesurer l’achalandage touristique régional sont tous à la hausse et viennent confirmer la perception de la majorité des entrepreneurs touristiques de la région.

Résultats 2016 : Selon les données provenant de l’Institut de la statistique du Québec, 2016 constitue une année record sur le plan de l’hébergement touristique, principal baromètre de la santé touristique régionale. Ainsi, en comparaison avec la moyenne des cinq années précédentes (2011 à 2015), l’année 2016 présente les résultats suivants :

  • Unités disponibles :             + 0,6 %
  • Unités occupées :             + 7,4 %
  • Revenus bruts de l’hébergement :     + 15 %
  • Taux d’occupation moyen :         + 7 %

Bilan hiver mi-saison : En ce qui concerne l’hiver en cours, un bilan mi-saison effectué à la fin janvier auquel 74 entreprises touristiques ont répondu vient confirmer la croissance soutenue de l’achalandage, pour les mois de décembre, janvier et février (projections), et ce, pour les activités et attraits touristiques comme pour les lieux d’hébergement.  

Pour les activités et attraits touristiques, la croissance est particulièrement marquée en janvier, alors que 67 % des entrepreneurs signalent des hausses d’achalandage contre 10 % qui signalent des baisses. Voir résultats ici.

Pour les lieux d’hébergement, la croissance de janvier est confirmée par 52 % des répondants, contre 23 % qui signalent des baisses. Voir résultats ici.

Tourisme Lanaudière est très fière de la croissance de son industrie et tient à souligner le dynamisme des 400 entrepreneurs touristiques qui composent l’offre touristique de l’insoupçonnée destination!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.