Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 janvier 2017 - 10:56

Forum étudiant : Le Cégep à Joliette reçoit une plaque pour souligner sa 25e participation et une enseignante reçoit la Médaille de l’Assemblée nationale

Par Salle des nouvelles

Pour une 25e année consécutive, des étudiants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette ont participé au Forum étudiant, qui s’est tenu à Québec du 9 au 13 janvier derniers. Le Forum étudiant, qui se veut une simulation des travaux parlementaires à l’Assemblée nationale, a permis cette année à plus de 145 étudiants en provenance de 26 cégeps du Québec de participer à la 25e législature. Cette simulation parlementaire, présidée par M. François Gendron, vice-président et doyen de l’Assemblée nationale, est pour ces jeunes une occasion unique de débattre d’enjeux qui leur tiennent à cœur en se mettant dans la peau d’élus, d’attachés de presse et de journalistes.

Depuis 25 ans, le Forum étudiant a permis à plus de 3 000 jeunes du collégial d’améliorer leurs connaissances du système parlementaire et des rouages de la démocratie québécoise. Cette simulation est rendue possible, entre autres, grâce à la collaboration de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant. 

Pour souligner les 25 ans de cette activité, un cocktail dînatoire a eu lieu le jeudi 12 janvier en présence de députés et des directions des cégeps. Lors de ce dîner, quatre cégeps se sont vus remettre une plaque pour souligner leurs 25 années consécutives de participation, dont le Cégep régional de Lanaudière à Joliette. 

Par ailleurs, l’engagement remarquable et la contribution exceptionnelle de deux artisans du Forum étudiant ont été soulignés lors de l’événement, soit : Nathalie Sentenne, enseignante en science politique au Cégep à Joliette et membre du comité national du Forum étudiant, et Sébastien Paquin-Charbonneau, enseignant au Collège Ahuntsic et membre du comité national du Forum étudiant. Ils ont reçu la Médaille de l'Assemblée nationale, remise à des citoyens méritant la reconnaissance de l’Assemblée nationale et de la population québécoise. 

Cette année, les étudiants du Cégep à Joliette ont fait partie de l’opposition officielle d’idéologie écologiste. Pour la première fois en 25 ans, le gouvernement était minoritaire et conservateur. Les trois projets de loi sur lesquels ils ont travaillé étaient « L’accroissement de la natalité et valorisation des valeurs familiales », « L’amélioration de l’intégration des immigrants » et « Le don universel d’organes et de tissus ».  À noter que chaque cégep doit présenter un projet de loi pour être admis à cette simulation et chacun des cégeps doit voter pour les trois qu’ils veulent voir discuter. 

Nous tenons à féliciter Mégane Bourgeois élue Porte-parole en matière d'accès à l'information et des réformes des institutions démocratiques, Lysandre Bonin élue Porte-parole en matière d'éducation, des loisirs et des sports, Marianne Nadeau élue Porte-parole en matière d'agriculture, des pêcheries et d'alimentation, Gabriel Mazur-Lainé élu Porte-parole à la santé et aux services sociaux, Thomas Langlois, élu Porte-parole en matière de sécurité publique, et  Étienne Paré élu Porte-Parole en matière l’emploi et PME.

Nous tenons à remercier l’administration, l’association étudiante, le syndicat des enseignants et enseignantes du Cégep régional de Lanaudière à Joliette ainsi que la députée de Joliette, et les députés de Rousseau, Berthier et de L’Assomption qui ont permis à ces étudiants de vivre une expérience unique et inoubliable.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.